Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Paris : Paris Musée de l’Armée

L’exposition au Musée de l’Armée permet de découvrir la variété et l'originalité des costumes d'inspiration militaire, souvent très surprenants, issus des fonds de la Bibliothèque nationale de France, de la Comédie-Française, de l'Opéra national de Paris.


Le « genre militaire » a irrigué toutes les formes de spectacle

musée de l'armée
musée de l'armée
Les uniformes sont aujourd'hui à la mode, ou reviennent sporadiquement sur les portants des créateurs. Mais sait-on que ces strictes et éclatantes tenues ont également traversé l'histoire des arts de la scène et ce que les multiples perceptions du personnage du soldat, depuis son apparition relativement tardive sur les planches jusqu'à nos jours, nous disent sur l'évolution de l'art dramatique et sur ses implications politiques, sociales ou philosophiques.

Le « genre militaire » a irrigué toutes les formes de spectacle ; du cirque, directement issu des carrousels équestres, au café-concert, avec le comique troupier, en passant par l’opéra et le ballet où souvent marches et grandes entrées s'inspirent des rythmes martiaux.
Pendant tout le XIXe siècle, le personnage du beau militaire, même s’il se fait parfois soldat d’opérette, a bénéficié d'une faveur sans égale : l'éclat de son uniforme, le bruit de son héroïsme ou la séduction de sa jeunesse tapageuse en ont fait le héros de maintes œuvres théâtrales, lyriques et chorégraphiques.

Mais les grandes guerres de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du siècle suivant, ont assombri cette image frivole et le répertoire scénique de notre époque lui donnent un rôle plus grave et plus sombre, faisant de lui l'incarnation des oppressions et des violences modernes, ou l’incarnation de la lutte contre ces mêmes violences.

Jusqu’au 2 mars, 01 44 42 53 08

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Vendredi 4 Janvier 2008
Lu 578 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter