Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Orphée et Eurydice, de Gluck / Berlioz, Opéra-théâtre, Saint-Etienne, les 13, 15 et 17 juin 2012

Écrit à l’origine pour un castrat alto, Gluck révisa le rôle d’Orphée pour Paris, le fit traduire de l’italien au francais et le destina à un ténor, jusqu’à ce que Pauline Viardot demande à Berlioz d’en écrire un arrangement pour sa voix de contralto finalement plus conforme à l’original. L’éblouissante prestation de la cantatrice, le 18 novembre 1859, assura un triomphe jamais démenti à cette version exemplaire.


Orphée et Eurydice, de Gluck / Berlioz, Opéra-théâtre, Saint-Etienne, les 13, 15 et 17 juin 2012
L’histoire en est bien connue : Orphée pleure sa défunte Eurydice quand Amour, envoyé par Jupiter lui propose de l’aller chercher aux Enfers sous condition d’apaiser les Furies par son chant, de ne pas regarder son aimée ni de s’en justifier auprès d’elle. Ce thême éternel à d’ailleurs inspiré une vingtaine d’opéras, l’Orphée de Gluck se situant à mi-chemin (temporel) entre le sublime Orfeo de Monteverdi et l’hilarant Orphée aux Enfers d’Offenbach.

Cette dimension mythique inspire le travail de Frédéric Flamand qui pour la première fois a accepté de mettre en scène un opéra, soutenu dans sa démarche résolument novatrice par le scénographe Hans Op de Beeck, figure internationalement reconnue des arts plastiques. Une première rencontre entre le Ballet de Marseille et les artistes de l’Opéra Théâtre qui fera date !

Pratique

Direction musicale : Giuseppe Grazioli
Mise en scène et chorégraphie : Frédéric Flamand
Scénographie et image : Hans Op de Beeck
Lumières : Bertrand Blayo, Frédéric Flamand

Orphée : Varduhi Abrahamian / Blandine Folio Peres
Eurydice : Ingrid Perruche
L’Amour : Maïlys de Villoutreys
Choeur Lyrique Saint-Étienne Loire, Orchestre Symphonique
Saint-Étienne Loire et Ballet National de Marseille
Décors, costumes et accessoires réalisés dans les ateliers de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne

Mercredi 13 juin : 20h
Vendredi 15 juin : 20h
Dimanche 17 juin : 15h
Grand Théâtre Massenet
Durée : 1h30 sans entracte
En français surtitré


Pierre Aimar
Samedi 28 Avril 2012
Lu 669 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22










Inscription à la newsletter