Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Orphée. Chorégraphie de Dominique Hervieu et José Montalvo, Zinga Zanga - Béziers, le 5 avril 2012

Orphée Chorégraphie de Dominique Hervieu et José Montalvo. Une pièce chorégraphique pour 9 danseurs et 7 chanteurs-musiciens. La puissance de l’art et de l’amour...


Orphée © Laurent Philippe
Orphée © Laurent Philippe
Le mythe d’Orphée et ses interprétations
L’oeuvre se présente comme une plongée (non exhaustive) dans la richesse foisonnante des interprétations du mythe d’Orphée à travers les siècles. Tous ces Orphée(s) forment un labyrinthe extravagant, qui donne à lire une partie de l’histoire de la culture européenne, comme on le constate pour tous les grands mythes classiques.

Les figures d’Orphée
La distribution associe des interprètes venant d’univers très différents, ayant tous de fortes personnalités et des styles de danse très affirmés. Ce sont des virtuoses, non tant par leur technicité ou par les performances spectaculaires qu’ils sont en mesure de proposer, mais plutôt par la singularité de leur langage et par leur capacité à dialoguer avec des univers de danse très différents du leur – des danseurs-auteurs qui associent virtuosité et force d’invention.

Les univers musicaux
Orphée, à travers les temps, a été un vivier d’innovations pour ceux qui réécrivent le mythe dans leur langage ou qui s’en inspirent, conférant une modernité renouvelée à cet Orphée éclairé par leurs regards, leurs imaginations et les préoccupations de leurs temps. En résonnance avec le souhait des chorégraphes de jouer avec la mémoire, d’entremêler les références, la composition musicale s’articule autour de trois oeuvres fondamentales, de trois époques.

José Montalvo, Dominique Hervieu
En 1981, José Montalvo – chorégraphe – rencontre Dominique Hervieu – danseuse – et commence à chorégraphier de courtes pièces ludiques, sortes d’aphorismes chorégraphiques, dont elle est l’interprète principale. Ils élaborent ensemble une gestuelle particulière faite de fluidité, rapidité et précision qui va donner un style singulier à leurs productions. De 1986 à 1988, plusieurs prix internationaux récompensent les chorégraphies de José Montalvo (Concours de Nyon – 1986, Danse à Paris – 1987, Concours chorégraphique de Cagliari – 1988), toutes interprétées par Dominique Hervieu qui reçoit en 1988, le prix d’interprétation féminine du Concours international de danse de Paris. C’est le début d’une aventure artistique et d’une profonde complicité, qui donne naissance en 1988 à la Compagnie Montalvo-Hervieu.


Jeudi 5 avril 20h
Zinga Zanga - Béziers
Durée 1h10 - Tarifs de 33€ à 14€
Théâtres de Béziers
Allées Paul Riquet
34 500 Béziers
Tel 04.67.36.82.82
Fax 04.67.28.41.29


Pierre Aimar
Mardi 6 Mars 2012
Lu 780 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24










Inscription à la newsletter