Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Nyons au défilé de la Biennale de la Danse de Lyon 2014

Dans le cadre du défilé de la biennale de la danse de Lyon 2014, une parade chorégraphique se met en place dans le Pays Nyonsais.


Dessin de la Cie Transe Express
Dessin de la Cie Transe Express
Le 10e Défilé de la Biennale de la danse aura lieu à Lyon le dimanche 14 septembre ; Il réunira une douzaine de cortèges mobilisant chacun de 100 à 400 danseurs amateurs.
Ce projet entend rassembler et faire se rencontrer les générations, les cultures et les divers groupes sociaux en organisant une mixité entre personnes issues de différents territoires.

Le projet en Drôme Ardèche
La Cie Transe Express et l’Union Bi-Départementale des Maison des Jeunes et de la Culture d’Ardèche et de Drôme vous invitent à vous engager pour le Défilé de la Biennale de la Danse de Lyon 2014 !
Rendez-vous dans les rues de Lyon le 14 septembre 2014 !
Fortes des sollicitations locales, la Cie Transe Express et l’UBD MJC 26/07 ont conjointement présentés une réponse à l’appel à projets lancé par la Biennale de la Danse pour la création et la coordination d’un cortège « Drôme-Ardéchois » pour le Défilé 2014 à Lyon.
Pour l’Ardèche et la Drôme, le Transe Express propose une composition autour du thème du « Non-Anniversaire » pouvant compter jusqu’à 200 participants (150 danseurs & 50 musiciens).

Le projet sur Nyons
La chorégraphe Fanette Jeanselme, intervient sur Nyons le jeudi soir à la Vivandière, pour former les danseurs amateurs.
Actuellement une trentaine de danseurs et une dizaine de musiciens sont mobilisés sur le territoire de Nyons.
Pour plus de renseignements, contacter Fanette Jeanselme au 06 10 77 44 69, ou le service Culture et Manifestations de la mairie de Nyons au 04 75 26 50 10

« Le carnaval est une fête qui, à vrai dire, n’est pas donnée au peuple mais que le peuple se donne à lui-même. On donne seulement ici le signal que chacun peut être aussi déraisonnable et fou qu’il le souhaite, et qu’en dehors des horions et des coups de couteau, tout est permis ». Goethe, Voyage en Italie


Pierre Aimar
Vendredi 7 Février 2014
Lu 251 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter