Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Nuit des Musées dans les Châteaux de la Drôme samedi 18 mai de 19h30 à 23h30

Qu’elle soit féerique ou inquiétante, sauvage ou domestiquée, la nature reste une source d’inspiration inépuisable pour les artistes et créateurs. Pour cette édition de la nuit des musées, les Châteaux de la Drôme lui rendent hommage à travers deux installations lumineuses dans les châteaux de Grignan et de Suze-la-Rousse et l’exposition Matt Collishaw à Montélimar.


Nuit des Musées dans les Châteaux de la Drôme samedi 18 mai de 19h30 à 23h30
Les médiateurs culturels ont quant à eux choisi pour vous une sélection d’œuvres pleines de sève à cueillir lors de courtes visites nocturnes !

À Grignan et Suze-la-Rousse, David Lesort et Arnaud Giroud, designers fondateurs de la société lyonnaise Pitaya, ont eu un véritable coup de cœur pour les châteaux. À Grignan, un jardin de pots d’arbres scintillant évoque l’art du jardin à la française, cher au 17e siècle. A Suze-la-Rousse, d’étranges colibris échappés de notre imaginaire investissent la garenne et la cour du château.

À Grignan : concerts du
JAV Contreband
L’orchestre hétéroclite d'une vingtaine de musiciens dirigé par Pascal Berne est un groupe régional qui monte en puissance ; la puissance qui, justement, est l'une des marques de fabrique de l'ensemble, à laquelle s'ajoute la finesse de l'alliage des sons colorés et la recherche constante de l'action en mouvement - une redistribution harmonique et rythmique savamment dosée entre les différents pupitres.
Deux sessions de trente minutes sont proposées à 21h et 22h.

Au château des Adhémar de Montélimar - Centre d’art contemporain, l’artiste Matt Collishaw dans l’exposition La vie de château porte un regard fasciné mais totalement dépourvu d’angélisme sur la beauté de la nature : fleurs sublimes hautement toxiques, domination de l’humain sur l’environnement naturel…
Deux projections inédites complètent le dispositif sur les façades du château, en lien avec ses anciennes fonctions de citadelle et de prison. Réalisées par deux artistes contemporains, Joanna Malinowska, artiste polonaise, et Jhafis Quintero, artiste panaméen, ces vidéos nous questionnent aussi bien sur la notion d’enfermement, physique ou psychologique que sur nos rapports à l’altérité, celle de sociétés oubliées tels les Inuits ou de communautés « invisibles » comme les SDF polonais de New-York.

chateaux.ladrome.fr


Pierre Aimar
Mercredi 8 Mai 2013
Lu 242 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter