Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




NTH8/Nouveau Théâtre du 8e (Lyon) : Salomé, Électre, Andromaque, Phèdre ... Le Polyptyque Escalante - «Grecques du mexique» en tournée

L’équipe du «Polyptyque Escalante» est en tournée avec les quatre spectacles de l’auteure mexicaine Ximena Escalante créés cette année :
“Électre se réveille”, “Andromáca Real”, “Phèdre et autres grecques”, “Moi aussi je veux un prophète”. Entre janvier et mars 2012, le «Parcours Grecques du Mexique» permet aux spectateurs de l’agglomération lyonnaise un voyage à travers ces quatre transpositions contemporaines de personnages légendaires, issus de la mythologie méditerranéenne : de Salomé à Phèdre en passant par Électre et Andromaque. L’achat d’une place dans l’un des trois théâtres partenaires : NTH8, Théâtre de Vénissieux, Centre Culturel Théo Argence donne accès à un tarif «parcours» de 11 euros dans les lieux suivants.


ANDROMACÁCA REAL du 11 au 14 janvier au nth8 du mercredi au vendredi à 20h00 / le samedi à 17h00

Ici comme chez Racine, Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui n’aime pas.
Mais ici pas de meurtres pas de rois pas de navires pas d’autels.
L’action se passe dans une ville, ses rues, ses bâtiments, ses bureaux, ses bars, ses magasins,
ses parcs, ses laveries, ses recoins secrets, et... rien.
Sylvie Mongin-Algan

«Les choses arrivent par morceaux. Les personnes arrivent et elles sont des morceaux. Je suis ici, étant un morceau de moi-même.
Et je l’attends lui, qui est un autre morceau, un morceau masculin.
Lui, il va me demander mon être, mais comme ça il ne l’aura pas parce que je ne l’ai pas moi-même, il va me demander mon corps. Et je vais lui donner...».

«Andromaca Real» - Ximena Escalante

«Le génie de Ximena Escalante consiste en cette capacité à convoquer des thèmes intemporels qu’elle conjugue au présent, faisant ainsi exploser la puissance de leur incroyable actualité.
En y assignant une écriture du dépouillement, l’auteur ne conserve que le tranchant, l’endroit exact où se situe la blessure.
La question de la violence des rapports entre homme et femme, la question sociale sous le prisme du corps devenu objet marchand, l’individu réductible à sa dimension charnelle, l’amour inaccompli, la haine dans les rapports familiaux... sont autant de sujets mis en écho.»

Elise Ternat - Mouvement
© DR
© DR

Moi aussi je veux un prophète du 28 février au 3 mars du mardi au vendredi à 20h00 / le samedi à 17h00

Ici comme dans les Evangiles, un prophète vient troubler la passivité du royaume, et il faut le faire taire.
Ici comme chez Oscar Wilde, son corps emprisonné devient le champ de bataille du désir des puissants.
Ici les bourreaux pleurent, les reines dialoguent avec leur ombre, les rois philosophent.
Ici les prophètes et les princesses voluptueuses n’ont plus besoin de rien, pas même de corps pour s’aimer.
Ici le temps repousse la venue de l’aube et l’irréparable finit par se produire.
SMA

«Tu n’as plus de mains pour me toucher. Ils ont souillé ta blancheur. Prophète, ne t’inquiète pas. Toi et moi on n’a pas besoin de mains ni de langue. Ni de corps. Ni de rien. On se voit et l’on se sent comme ça. Ouvre bien les yeux et regarde-moi, regarde-moi encore. C’est ça. Comme ça. Je sens combien tes yeux me remplissent, comme ils pénètrent au fond de moi... Je te sens complètement Prophète.»
«Moi aussi je veux un Prophète»
, X.E.

«Sylvie Mongin-Algan réussit à s’emparer de cette écriture en donnant texture aux nombreux silences, en exaltant sa puissance, tel un matériau précieux que l’on travaille pour en révéler l’éclat. A cet égard, le choix comme la direction des comédiens sont tout à fait remarquables puisque, des physiques aux tons des voix, tout fait sens et crée un ensemble juste et cohérent. Et c’est toute une galerie de personnages atypiques qui fonctionne à la manière d’individualités chargées de démence entretenant des rapports emplis d’une douloureuse et acide cruauté.» Elise Ternat - Mouvement

Les autres dates du polyptyque “Grecques du Mexique” en région Rhône-Alpes

“Electre se réveille” / “Andromáca real” - le 27 janvier 2012
Centre Culturel Théo Argence - St Priest (69)
04 78 20 02 50 www.cctheoargence-saint-priest.fr

“Phèdre et autres grecques” - les 3 et 4 février 2012
Théâtre de Vénissieux (69)
04 72 90 86 68 www.theatre-venissieux.fr

“Electre se réveille” / “Andromáca real” / “Phèdre et autres grecques” les 8, 9, 10 février 2012
Théâtre de Bourg-en-Bresse (01)
04 74 50 40 00 www.theatre-bourg.com

“Phèdre et autres grecques” – le 13 mars 2012
Le Grand Angle - Voiron (38)
04 76 65 64 64 www.le-grand-angle.fr

Equipe de création

Metteuse en scène : Sylvie Mongin-Algan
Auteure : Ximena Escalante
Les Trois-Huit, compagnie de théâtre

Avec :
Marion Aeschlimann (Électre, Prophète)
Vincent Bady (Phèdre, Prophète)
Alizée Bingöllü (Électre, Prophète)
Anne de Boissy (Électre, Andromáca, Prophète)
Etienne Gaudillère (Phèdre, Électre)
Elodie Grumelart (Andromaca, Prophète, Phèdre)
Abdelslam Laroussi-Rouibate (Andromáca, Prophète, Phèdre)
Marion Lechevallier (Électre, Phèdre)
François Leviste (Électre)
Nicole Mersey (Phèdre)
Jonathan Peronny (Andromáca, Phèdre)
Elsa Rocher (Prophète, Phèdre)
Florian Santos (Prophète, Phèdre, Andromáca)
Arthur Vandepoel (Prophète, Électre)

Assistant à la mise en scène : Sébastien Valignat

Scénographie :
Carmen Mariscal (Électre)
Carlos Torres (Prophète)
Yoann Tivoli (Phèdre, Andromáca)

Lumière : Yoann Tivoli
Son : Clément Vercelletto (Électre, Prophète, Phèdre)
Marie Nachury (Andromáca, Prophète)
Costumes : Clara Ognibene
Vidéo : Vincent Boujon (Andromáca)
Régie générale : Denis Chapellon
Régie lumière : Magali Foubert
Régie plateau : Samuel Chénier

Traduction : Philippe Eustachon (Phèdre, Prophète)
Aurélie Dupire (Andromáca, Électre)
Editions «Le Miroir qui fume»

Pratique

Salomé, Électre, Andromaque, Phèdre ... Le Polyptyque Escalante - «Grecques du mexique» en tournée
Ximena Escalante / Sylvie Mongin-Algan / Les Trois-Huit
NTH8/Nouveau Théâtre du 8e
22 rue Cdt Pégout
69008 Lyon
04 78 78 33 30
www.nth8.com

Production Les Trois-Huit/Nouveau Théâtre du 8e. Avec la participation artistique du GEIQ-Théâtre compagnonnage, de l’ENSATT/Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Avec le soutien du Théâtre de Bourg-en-Bresse, du Théâtre de Vénissieux, de la Région Rhône-Alpes (FIACRE International) et de la convention Ville de Lyon/Institut Français.. Projet soutenu par la Région Rhône-Alpes dans le cadre de l’APSV : Réseau des Villes.


Pierre Aimar
Samedi 17 Décembre 2011
Lu 976 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter