Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Moi, Dian Fossey, de Pierre Tré-Hardy, Théâtre Toursky, Marseille, vendredi 20 novembre 2015, à 21 h

Un mois avant son assassinat, elle avait demandé à être enterrée « dans le cimetière où reposent [s]es gorilles ». Une heure intense pour éprouver et exprimer treize années d’émerveillement, de rires, d’amour et de combat.


Dian Fossey © Bernard Gilhodes
Dian Fossey © Bernard Gilhodes
Venue passer un mois au cœur de l’Afrique noire, au Rwanda, la primatologue Dian Fossey y est finalement restée treize ans. Là-bas, au cœur des forêts, se sont tissés entre elles et les gorilles des liens d’amitié et d’affection, et une authentique vie sociale. Jusqu’au jour fatidique où Dian Fossey est tuée, massacrée à coups de machette… Aujourd’hui encore, l’identité de son assassin reste inconnue.

Gérard Vantaggioli fait revenir la primatologue. Elle ressurgit pour nous dire sa force et sa fragilité, et nous raconter les treize années vécues au milieu des gorilles, à les observer et, plus encore, à les aimer et vivre en symbiose avec eux. Vivre au cœur de l’Afrique est un combat, défendre la vie est un combat, tenir debout est un combat. La musique de son cœur bat dans ses tempes, c’est l’Afrique au bout de sa respiration.

Durant toute une nuit, Dian rit avec nous des bouleversements que l’Afrique provoque en elle, des futilités de son ancien monde « civilisé », de l’accueil qu’elle réserve aux touristes perdus dans la brousse ou de ses jeux infinis avec les gorilles.
Que s’est-il passé cette nuit-là ?
Entre rire et combat, désillusion et espoir, l’amour qu’elle n’a pas reçu et celui qu’elle a toujours donné, entre joie et émotion, sa vie bascule. Une nuit, une dernière nuit… émouvante, drôle et sauvage comme un cri.
Un magnifique message humaniste et écologique servi par une comédienne remarquable, totalement habitée par son rôle.


Avec Stéphanie Lanier
Mise en scène : Gérard Vantaggioli
Création lumières : Franck Michallet
Musique originale : Eric Breton
Son et images : Laurent Préyale
Régie vidéo : Jérémy Meysen.

Pratique

Durée : 1h10 / Tarifs de 3 à 27€, réservations au 0 820 300 033

Théâtre Toursky
16, passage Léo Ferré
13003 Marseille



Pierre Aimar
Lundi 9 Novembre 2015
Lu 138 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter