Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Méditerranée, mer vivante, du 2 juillet au 29 septembre 2013, Muséum d’histoire naturelle de Toulon et du Var

L’exposition est construite selon un déroulé scénographique tripartite : les écosystèmes sous-marins méditerranéens, les programmes d’exploration et la recherche dans les hauts fonds marins, puis la présentation de quelques collections naturalistes.


Ce cheminement scientifique s’est concrétisé grâce à des relations partenariales fructueuses avec le Parc national de Port-Cros et l’Ifremer. En se tournant vers la mer, le Muséum s’inscrit également dans l’événementiel “Tall Ships Regatta (TSR)”.

1re partie : les écosystèmes
Afin de replacer les événements dans leur contexte, il semble nécessaire de situer la genèse de lamer Méditerranée, et d’en comprendre les caractéristiques géologiques et biogéographiques. Ces traits hérités d’une longue histoire servent à expliquer pourquoi, avec une superficie de seulement 1 % des mers et océans du monde, la Méditerranée accueille 10 % de toutes les espècesmarines vivantes connues. À ce titre, les spécialistes de la biologie de la conservation considèrent cette zone marine comme un hot-spot de biodiversité. Les biotopes sous-marins de laMéditerranée varient considérablement en fonction des facteurs physiques (profondeur, lumière, richesse en éléments organiques, température, etc.) et géologiques (type de substrat, nature des roches, etc.) des lieux. Les principaux écosystèmes sont présentés à travers l’exemple du Parc national de Port- Cros. Dans chacun, les espèces caractéristiques sont illustrées. Si certaines d’entre elles peuvent paraître insignifiantes, d’autres véhiculent une symbolique tout à fait riche et intéressante.

2e partie : l’exploration
La deuxième partie de l’exposition touche à la fois aux programmes de recherche de l’Ifremer, et aux techniques d’exploration contemporaine des hauts fonds marins. Les résultats énoncés sont à la pointe de l’actualité dans ce domaine, même si de nombreuses questions demeurent en suspens. Les panneaux illustrent également le lien existant entre le développement de la connaissance des fonds marins et l’évolution des technologies et outils robotiques d’accès aux zones de prospection. Un simulateur interactif invite le visiteur à une escale ludique via une immersion virtuelle et sécurisée dans les zones de hauts fonds. Enfin, véritable pièce du patrimoine scientifique et technique, la maquette du Victor 6000 est présentée.

3e Partie : Vie Sous-Marine
Des collections d’histoire naturelle, inédites dans les vitrines du Muséumde Toulon et du Var, succèdent à ce volet technique axé sur la recherche. Une quinzaine d’espèces de « poissons*» mésogéens permet d’admirer la variété de leurs adaptations, formes et couleurs. Il est alors opportun de mettre ces moulages contemporains à forte valeur pédagogique en parallèle des préparations traditionnelles de poissons des XVIIIe et XIXe siècles. Ces techniques sont matérialisées par l’exposition de quelques planches d’herbiers de poissons de la collection Barla & Fossat prêtées par le Muséum d’histoire naturelle de Nice.

Epilogue dans le jardin du las
Le long du Las, au niveau du belvédère, des créatures du monde silencieux se dévoilent sur des photos grand format. Pur moment de contemplation ! Pourtant, rendre compte de l’exubérance de ces formes de vie et de leurs couleurs n’est pas chose aisée. Formulons simplement le souhait que ces images instantanées et volées à la nature donneront l’envie à chacun de s’y intéresser d’un peu plus près… et ainsi, de la protéger.
François Dusoulier, conservateur du Muséum d’histoire naturelle de Toulon et du Var

Muséum d’histoire naturelle de Toulon et du Var
737 chemin du Jonquet - Toulon
Tél. 04 83 95 44 20
www.museum-toulonvar.fr


Pierre Aimar
Lundi 8 Juillet 2013
Lu 73 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter