Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Mabel Palacín, Le choix du spectateur, exposition au Frac Languedoc-Roussillon du 4 Novembre au 19 Décembre 2014

Le Frac Languedoc-Roussillon et l’École supérieure des beaux-arts de Montpellier Agglomération présentent une exposition monographique de l’artiste espagnole Mabel Palacín.


Mabel Palacín, Hinterland, 2009, installation vidéo
Mabel Palacín, Hinterland, 2009, installation vidéo
Vivant et travaillant entre Milan et Barcelone, elle est aujourd’hui l’une des figures emblématiques d’une génération qui analyse avec pertinence les moyens actuels de production des images et leur puissance de questionnement dans l’art contemporain (comme contexte conventionnel et « milieu ») et d’analyse de la réalité (comme monde social ou imaginaire). Elle a représenté la Catalogne et les îles Baléares à la Biennale de Venise en 2011.
L’exposition en deux volets proposée par le Frac Languedoc-Roussillon et l’ESBAMA constituera une double façon d’expérimenter le travail de l’artiste, selon les points de vue proposés par ces deux contextes institutionnels (pédagogie et création à l’école, « mémoire de l’art » au Frac).

Au Frac, une installation unique, La Distancia correcta [La distance juste], de 2002, montrera la projection d’un film sur deux écrans, selon un principe de synchronisation qui s’apparente à une diffusion en stéréo. Les deux écrans projettent un film dans lequel d’autres films de l’histoire du cinéma (principalement des années 1960) ont été rétro-projetés, derrière un acteur qui est lui-même parfois filmé et parfois diffusé à la place de ceux-ci, et dont les actes semblent vouloir construire quelque chose en relation avec les personnages des films… Les mises en abîme sont nombreuses et complexes et la « distance » entre l’acteur et son (ou ses) double, entre le film de Palacín et les films classiques, pointent l’enjeu de la « distance » comme intrinsèque à l’image elle-même. Toute image est une affaire de prise de position, et d’écarts multiples (« entre le motif et le fond, la technique et l’idéologie, la fiction et la réalité, l’auteur et le public » MP). C’est pourquoi le spectateur de l’exposition sera amené lui-même à circuler entre les écrans, dans un espace conçu comme un « décor », évoquant à son tour l’image d’une salle de cinéma et d’un musée classique, d’un atelier... Une bande sonore, également diffusée en stéréo, redoublera le sentiment d’écho profond que procure cette étrange installation.

Par cette double exposition, le Frac Languedoc-Roussillon et l’École supérieure des beaux-arts de Montpellier Agglomération espèrent nourrir les enjeux que l’image représente dans l’art actuel et dans la société, dans la vie des individus en prise avec des techniques complexes et qui posent la question de l’espace collectif.

Mabel Palacín, Le choix du spectateur
Frac Languedoc-Roussillon
Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Agglomération
Vernissages Vendredi 31 Octobre 2014
18h, ESBAMA - 19h30, Frac Languedoc-Roussillon
Exposition du 4 Novembre au 19 Décembre 2014

Pratique

FRAC LANGUEDOC-ROUSSILLON
4 rue Rambaud – 34000 Montpellier
Tél. 04 99 74 20 35/36
www.fraclr.org
Du mardi au samedi de 14h à 18h, sauf les jours fériés - Entrée libre Lieu accessible aux personnes à mobilité réduite


Pierre Aimar
Mardi 21 Octobre 2014
Lu 44 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter