Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Lyon, Musée de l'imprimerie : Justin Grégoire, un sourire entre les doigts. 7 mars- 29 juin 2008

Avec « Justin Grégoire, un sourire entre les doigts », (7 mars- 29 juin 2008), le Musée de l’imprimerie
(Lyon) consacre une exposition à l’une des figures les plus attachantes et les plus insolites du monde
de l’illustration.
Sujet d’une rétrospective à Oppède en 1990, redécouvert en 2006 par le graphiste Michel Bouvet et le Centre du graphisme d’Échirolles (Isère), Justin Grégoire est encore une mine à explorer.
Le Musée de l’imprimerie (Lyon) est donc particulièrement heureux de participer à ce voyage au cœur d’un univers graphique et artistique original et enchanteur.


Pédagogue d’exception et ami des graphistes

Justin Grégoire Lyon imprimerie
Justin Grégoire Lyon imprimerie
Instituteur à Oppède dans le Vaucluse, de 1945 à 1972, pédagogue inoubliable qui fit réaliser à ses élèves de neuf à treize ans Gitanos et papillons, un dessin animé acheté par Walt Disney, Justin Grégoire (1917-1991), diplômé des Beaux Arts d’Avignon, fut aussi peintre, illustrateur, graveur.
Élève du peintre André Lhote, ami de Jean Giono, Justin Grégoire fut également pendant de longues
années le compagnon fidèle des Rencontres internationales de Lure, vivier de la recherche graphique française et internationale. L’ami Justin, feutres en main, y croqua avec délices les intellectuels et penseurs, qui sous le soleil du Lubéron, refaisaient le monde à chaque mois d’août. Sans être du métier lui-même, Justin Grégoire a sans doute influencé de nombreux jeunes graphistes qui l’ont côtoyé, tel Michel Bouvet ; tous ont, en tout cas, salué l’incroyable force qui domine son œuvre.
C’est surtout par son mode d’expression que Justin Grégoire se singularise : amoureux des petits instants de la vie, humaniste et contemplateur du quotidien, l’instituteur d’Oppède a choisi les ciseaux et le canson noir, medias humbles mais follement bavards entre ses doigts magiques, pour rendre visibles les murmures cachés émis par les êtres et les choses.
Après la classe, dans l’atelier capharnaüm de Monsieur Justin, sont nés des milliers de silhouettes, personnages, animaux, mots animés, scénettes, paysages stylisés, abécédaires, véritables concentrés de tendresse et d’humour en noir et blanc, parcourus d’une vie bouleversante.
Ces papiers découpés, petits chefs-d’œuvre graphiques, constituent le cœur de l’exposition présentée au Musée de l’imprimerie de Lyon.

Musée de l’imprimerie
13 rue de la Poulaillerie
69002 Lyon
Tel 04 78 37 65 98
www.imprimerie.lyon.fr

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Mercredi 30 Janvier 2008
Lu 784 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter