Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Lyon, Espace 44, programme 2009/2010

Espace 44
44 rue Burdeau
Lyon 1er
04 78 39 79 71
contact@espace44.com
www.espace44.com


Octobre

Du 20/10/2009 au 25/10/2009

La moitié du ciel

Tous les jours 20h30, dimanche 16h.
CREATION DANSE CONTEMPORAINE – Par la compagnie L’OCA.
La moitié du Ciel est une plongée dans le chant émotionnel d'une femme et plus largement dans L'INCONSCIENT FEMININ. Des doutes donc, de la douceur, de L'EROTISME parfois mais aussi de la colère, de la folie, de la force.
Loin des stéréotypes cette création contemporaine n'enferme pas la CONDITION FEMININE dans un genre. Il s'agit juste de la condition humaine.
L'écriture chorégraphique allie lenteur et rapidité, sérénité et tourment, simplicité et technicité. Il s'agit de vivre et d'incarner le mouvement. Les émotions et le vécu sont toujours moteurs du geste.

Du 28/10/10 au 08/11/10

Alice aux pays sans merveilles

Tous les jours à 20h30, dimanche 16h, relâche lundi.
CREATION DANSE THEATRE – par la Compagnie Les Licornes Zébrées.
D’après l’oeuvre de Dario FO et Franca RAME.
1ere partie : Solo Danse
Comment le corps s’anime ? Comment le désir naît ? Quel mouvement pour quelle envie ? Qu’est ce qu’une femme ? Quels sont ses rêves ? Ses fantasmes ? Comment se positionne-t-elle face à elle même ? A l’autre ? A l’homme ?
2eme partie : Alice aux pays sans merveilles
Alice, jeune femme poétique et naïve découvre sa féminité et la place qu’une femme peut occuper dans notre société. Issu du recueil Récits de femmes et autres histoires, écrit à la manière du conte de Lewis Carroll, Dario Fo et Franca Rame invitent au voyage à la découverte de soi. Ils évoquent la condition des femmes et des hommes dans la société italienne au début des années 70.

Novembre

Du 10/11/2009 au 22/11/2009

Chaos anatomique

Tous les jours à 20h30, dimanche à 16h, relâche lundi
PERFORMANCE DANSE THEATRE MUSIQUE – Par la compagnie Scolopendre
Texte extrait d’une poésie de Jules SUPERVIELLE.
CHAOSanatomique met en scène le rêve d’une femme. De ce rêve naissent les premiers hommes. Créations imparfaites et inabouties.
Néanmoins une rencontre se produit entre une aveugle et un écorché. Mais comment faire connaissance?
La peau de l’écorché s’étale dans l’espace du rêve, écran sensible qui laisse transparaître son fort intérieur. Les effets de lumière, reflets colorés, ombres volumineuses révèlent organes, respiration, battements de coeur telle une autopsie inversée du corps humain.
L’aveugle se joue des ombres et danse en elles. Elle essore le sang d’un coeur, fait rouler son oeil de pierre. Perdue dans l’obscurité, elle cherche à palper les images. Des fragments de son corps viennent toucher par instant nos regards. Le rêve se poursuit : Démiurge somnolent, femme préexistant avant la femme, engloutie par des flots d’images et de sons, avalée par ses propres créations… la rêveuse assiste-t-elle à sa noyade? Ou bien fait-elle parti d’un rêve plus grand encore?

Du 24/11/2009 au 6/12/2009

Lettre d’une inconnue

Tous les jours à 20h30, dimanche 16h, relâche lundi.
ADAPTION THEATRE - Par la compagnie Les Licornes Zébrées
D’après l’oeuvre de Stephan ZWEIG
A son retour de voyage, un romancier trouve parmi son courrier un manuscrit…Au fil des pages, parcourant les « maux » d’une FEMME qu’il croisa à plusieurs reprises dans son existence sans jamais la reconnaitre, il découvre l’aliénation amoureuse de cette inconnue qui lui dédia sa vie.
« La double mise en abîme employée nous emmène dans un huis clos et nous fait ressentir l’enfermement amoureux dans lequel le personnage de l’inconnue se complet.

Décembre

Du 9/12/2009 au 13/12/2009

Madame Edwarda

Tous les jours à 20H30, dimanche 16h.
THEATRE – par la compagnie Du pain sur la planche
D’après l’oeuvre de Georges BATAILLE
Pierre Angélique nous livre le récit de son errance. Dans une nuit profonde, il s’égare entre le carrefour Poissonnière et la rue Saint-Denis. Son angoisse l’enivre, se confond avec son désir, et le conduit jusqu’à un bordel : « les Glaces ».
Peut-être serait-il soulagé par « la tiédeur des chairs fades »… ?
Il y rencontre une prostituée, Madame Edwarda. Dans l’étreinte sexuelle, il découvre alors en elle la présence du divin.
L’expérience mystique et initiatique atteint son paroxysme dans les convulsions incessantes de la prostituée, un véritable supplice christique. Dieu est il une putain de maison close ?
Ou est-ce la putain qui est divine ?

Janvier

Du 8/01/2010 au 17/01/2010

De Claudel à Aragon

YSE : le 8/01 à 19h, le 10/01 à 16h, les 12/01, 14/01 et 16/01 à 19h.
LECHY : les 9/01, 11/01, 13/01 et 15/01 à 19h, le 17/01 à 16h
LES AVENTURES DE JEAN FOUTRE LA BITE : Tous les jours à 21h, dimanche à 17h30
CREATION THEATRE – Carte blanche à Jean Marc AVOCAT
Tenter de lancer un grand pont entre Louis ARAGON et Paul CLAUDEL est une audace, pour ne pas dire une incongruité. Tout oppose ces deux « monstres sacrés » de la littérature du XXème siècle. En revanche il est tout-à-fait passionnant de partir à la recherche de ce qu’écrivaient Aragon et Claudel trentenaires !
« Partage de midi » et « L’échange », dont sont extrait « Ysé » et « Lechy », dans leur première version, tout comme « Les Aventures de Jean-Foutre La Bite », sont des oeuvres de jeunesse à l’intérieur de leur monumentale bibliographie. Aragon s’y montre surréaliste et anarchiste, tandis que Claudel y est écartelé entre la chair et l’esprit. Mais chez l’un comme chez l’autre les choses du sexe et de l’amour sont omniprésentes. Comme elles le seront dans chacun de ces trois spectacles.

Tu oublieras Tom
Du 19/01/2010 au 31/01/2010
Tous les jours à 20h30, dimanche à 16h, relâche lundi.
CREATION THEATRE – Par la compagnie Ampoule théâtre
D’après le texte de Claude MONTEIL
Un metteur en scène, une comédienne, mari et femme incapables de se voir sous la lumière crue du quotidien, se réinventent sur un plateau pour pouvoir se toucher en se servant du corps et de l'âme d'un comédien crédule: l'amour à heures fixes, l'amour sur un plateau.
Trois corps toujours en jeu, au sein d'une même réalité ou dans des vies différentes, pour construire ce huis clos du désir et du mensonge. Modeler, exposer, transformer la personne qu'on aime. Reproduire, rejouer les gestes appris. Briser les chaînes qui nous prennent au piège de nos peurs."

Février

Du 4/02/2010 au 14/02/2010

Les nuits blanches

Tous les jours à 20h30, dimanche 16h, relâche lundi.
THEATRE – Par la compagnie Maison Jaune
D’après Fedor DOSTOIVESKI
Un homme et une femme se rencontrent à la suite d'une agression.
Ces deux solitudes, d'origines modestes, enfermées chacune à leur manière dans un univers dont elles voudraient s'échapper, vont, au cours de quatre nuits de discussion, se dévoiler : leur histoire, les impasses dans lesquelles elles se trouvent, l'incompréhension face à cette ville et cette vie qu'elles aimeraient saisir sans y parvenir. Ils se retrouvent autour de ce désir de partager, au delà du masque social, cette part de soi qui échappe, volontairement ou pas, à l'autre.

Mai

Du 4/05/10 au 16/05/10

Le funambule

Tous les jours à 20h30, dimanche 17h30, relâche lundi.
Création-compagnie grime et concocte
D’après l’oeuvre de Jean GENET.
Une étrange et intime prière. Derrière le chapiteau, dans les odeurs de foin et de merde, un homme rêve de paillètes. Il voudrait être acrobate du ciel. Sur le fil des mots, il poursuit une image, fantasmée. Une image de lui même, qui danse.
« Chacun de nous doit tendre à cela : tâcher d'apparaître à soi-même dans son apothéose. » Le Funambule est à la fois mode d'emploi, poème incandescent et texte manifeste. Genet y définit avec foi et exigence les rôles d'Homme, d'Artiste.
On pense aux Lettres à un jeune poète de Rilke.


pierre aimar
Lundi 19 Octobre 2009
Lu 197 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément