Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Lyon, Archives départementales, Marc Giai-Miniet, 'Création en boîtes'. Jusqu'au 25 avril

Les "boîtes" sont des montages à la fois fantasmés et réalistes d’immeubles vus en coupe, locaux aménagés pour des causes obscures : laboratoires, ateliers, coins d’usines, dépôts d’archives, caves, cagibis, escaliers (beaucoup), coursives, toilettes, bureaux "de chef, de préfet ou de gouverneur", bibliothèques de savants fous, ou de couvents réquisitionnés, peut-être.


Mise en boîte

Souvent divisées en plusieurs pièces ou en étages, les grandes « boîtes » comportent des secteurs, des zones spécifiques, une hiérarchie des activités : les bibliothèques, les archives, les bureaux sont plutôt situés vers le haut et sont de couleur claire ou blanchis. Les livres et les documents sont muets.
Quelques tableaux peuvent figurer au mur, voire une sculpture dans une niche ou ce qu’il en reste. Elles s’organisent comme un parcours vertical, des bibliothèques aux égouts en passant par les salles d’opération. Parfois elle n’est qu’une grande salle parcourue de planchers et d’escaliers suspendus. Il peut y pendre alors au-dessus d’une cuve une espèce de filet ou une grande poche gonflée d’on ne sait quoi.

Dans un but inconnu de trempage, de noyage, un système de treuil, de chevalet désuet, permet d’opérer. Sur les murs de mon atelier sont punaisées des images et des photographies. Elles sont les rappels du réel à mon travail, elles le confortent par leur étrangeté ou leur beauté : les ghats de Bénarès, l’Observatoire de Jaïpur, les formes de radoubs de Rochefort, une planche des Prisons imaginaires de Piranèse, une œuvre d’Escher pour les escaliers, les maisons en bois d’Istanbul, l’accumulation des souks, les momies et les tombes égyptiennes, les cheminées d’usine en ruine qui forment de gigantesques athanors, les blockhaus de Normandie, les puits de mine, l’alignement obsessionnel des livres des bibliothèques, toutes, en se mêlant, participent à mon imaginaire.
Marc Giai-Miniet, 2006

Exposition Marc GIAI-MINITE, présentée en partenariat avec la Galerie Françoise SOUCHOUD, et qui a lieu jusqu'au 25 avril à la section ancienne des Archives départementales, 2 Chemin de Montauban, Lyon 5ème.


pierre aimar
Lundi 7 Avril 2008
Lu 800 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter