Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Lyon. 20 décembre 2014 : le musée des Confluences ouvre ses portes au public.

« Le musée des Confluences interroge la Terre depuis les origines et l’humanité dans son histoire et sa géographie. » Hélène Lafont-Couturier, directrice.


Musée des Confluences © DR
Musée des Confluences © DR
Sur 3 000m2, le parcours permanent propose un récit en quatre actes ; quatre salles aux scénographies exceptionnelles. Dans un esprit de découverte et de partage de connaissances, mû par le plaisir et l’envie de comprendre, sont abordés :
- Origines, les récits du monde
- Sociétés, le théâtre des hommes
- Espèces, la maille du vivant
- Éternités, visions de l’au-delà

Météorites, ammonites, oiseaux de Cochinchine, microscope de Huygens, mandibule d’Homo Sapiens, robot martien, sculptures sénoufo, armures de Samouraï … Par une intelligence de regards croisés, les pièces présentées dans ces quatre univers participent aux mises en récit de la Terre et des Hommes.

Constituées depuis le XVIIe siècle, les collections du musée des Confluences sont faites de curiosités infinies, issues d’érudits et d’amateurs passionnés, enrichies de compléments rationnels ou d’engouements d’une époque. Plus de 2 millions d’objets assurent la richesse des expositions permanentes et temporaires, ces dernières étant renouvelées au fil des saisons culturelles, au rythme de 4 à 6 expositions par an.

Au confluent du Rhône et de la Saône, le musée s’installe au cœur d’une structure monumentale entre cristal et nuage, conçue par Coop Himmelb(l)au, unique réalisation française de cette agence autrichienne connue dans le monde entier pour son architecture de l’école déconstructiviste.

Édifice unique au monde par son point de vue sur la confluence et son architecture ; projet inédit dans l’univers varié des musées, prochainement dévoilé au public, le musée des Confluences initié par le Département du Rhône répond au défi de s’adresser au plus grand nombre.

Le 20 décembre ouvre un lieu de rencontres dédié à la connaissance et au merveilleux.


Pierre Aimar
Vendredi 26 Septembre 2014
Lu 337 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter