Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Les Picasso d’Arles, Acte V scène 2 ; Invitation à Christian Lacroix, Acte V scène 3, Musée Réattu, Arles, du 17 mai au 30 décembre 2012

Après la première scène inaugurée au début de l’année, l’accrochage Acte V joue ce printemps sa scène 2, à partir d’un pan mythique de la collection : « les Picasso d’Arles », qui comprennent l'extraordinaire suite de 57 dessins offerts par l'artiste en 1971, véritable journal de peintre conçu en 36 jours, deux peintures majeures – le portrait de sa mère Maria Lopez (1923) et le célèbre Portrait de Lee Miller en Arlésienne de 1937 –, et plusieurs gravures, notamment tauromachiques.


Acte V, Scène 2 : les Picasso d’Arles

Dans le labyrinthe intérieur que forme le musée Réattu, de cours en loggias et de tribunes en coulisses, l'accrochage Acte V écrit un scénario tout en tension, qui puise aussi bien dans l'ensemble des collections du musée que dans des emprunts “explosifs” d'oeuvres de Javier Pérez ou Dieter Appelt.

Cet accrochage mouvant, après une première scène inaugurée début 2012, joue ce printemps sa scène 2, à partir d’un pan mythique des collections : le fonds PICASSO, qui comprend l'extraordinaire suite de 57 dessins offerts par l'artiste en 1971, véritable journal de peintre conçu en 36 jours, deux peintures majeures – le portrait de sa mère Maria Lopez (1923) et le célèbre Portrait de Lee Miller en Arlésienne de 1937 –, et plusieurs gravures, notamment tauromachiques.
De nombreuses photographies, réunies grâce à la générosité de leurs auteurs – de Lucien Clergue à André Villers, de Robert Doisneau à Willy Ronis – complètent cet ensemble et offrent une singulière galerie de portraits, où se croisent les “diamants noirs” du regard de Picasso et la présence de ses compagnes et muses, telles Jacqueline Picasso ou Françoise Gilot.

Un an après l'anniversaire des 40 ans de cette donation et un avant celui des 40 ans de la disparition de l'artiste, le musée Réattu donne un coup de projecteur sur cette collection unique, née du lien que Picasso a noué avec la ville d'Arles et le musée : un fil continu tout au long de sa vie, depuis son premier passage dans la ville en compagnie de Georges Braque – dont sont issus les dessins des Arlésiennes de 1912 – aux réminiscences du thème en 1937 sous les traits de LeeMiller, jusqu'aux Arlésiennes de 1958, un an après l’exposition mémorable au Réattu en 1957, qui empruntent cette fois-ci le visage de Jacqueline.

Acte V, Scène 3 : L'invitation à Christian Lacroix

Invité de ce moment particulier, Christian Lacroix fait son retour au musée 4 ans après l'expositionMusée Réattu / Christian Lacroix de 2008, dont l’empreinte demeure inscrite désormais dans le musée : la couleur d'un mur, quelques sols étonnants, et surtout le dépôt de 7 toiles de robes couture, entrées l'année suivante dans les collections.
Lacroix racontait dans la préface du catalogue de l'exposition son lien avec le musée et Picasso : “C'est là que mes parents, au milieu des années 50, m'ont emmené voir ma première exposition Picasso. De ce jour, j'ai su que l'art appartenait à la vie […]
Puis l'apothéose, les Picasso mirifiques de la dernière période si vigoureuse et l'onde traversant la ville, lorsque l'on apprit qu'ils resteraient au musée”.

Il revient donc sur cette “rampe de lancement” que fut pour lui le musée, mais cette fois dans son rôle de costumier. Il se glisse modestement cette année dans certaines salles en enchâssant dans le parcours entièrement repensé par Michèle Moutashar et Andy Neyrotti quelques-unes de ses créations pour l'opéra, le théâtre ou la corrida ; celles qui lui valurent, à deux reprises déjà, le Molière du meilleur costume (pour Phèdre, mis en scène par Anne Delbée en 1995, puis pour Cyrano, mis en scène par Denis Podalydès en 2007).


Pierre Aimar
Lundi 23 Avril 2012
Lu 509 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter