Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Les Impressionnistes à partir du mardi 26 mai 2015 au cinéma

À partir du 26 mai, redécouvrez, analysez et admirez les plus grandes œuvres des Impressionnistes directement depuis votre fauteuil de cinéma.


Monet, Cézanne, Degas, Renoir etc., tout le monde connaît et admire Les Impressionnistes. Pourtant L’homme à l’origine de leur succès est plus méconnu.
Le musée du Luxembourg a consacré une exposition entière au marchand d’art Paul Durand-Ruel qui pris le pari de soutenir les Impressionnistes et de les présenter au monde.

C’est cette magnifique exposition que les spectateurs seront invités à découvrir dans leur cinéma, une occasion unique de voir rassemblées les plus grandes œuvres du mouvement du XIXe siècle comme La Leçon de danse d’Edgar Degas, Maison du Parlement au coucher de soleil de Claude Monet, Danse à Bougival d’Auguste Renoir ou encore Le Chemin de fer d’Edouard Manet.

Ce documentaire passionnant est le fruit d’une collaboration entre quatre grandes institutions d’art : le Musée du Luxembourg à Paris, le musée d’Orsay, la Galerie Nationale de Londres et le Musée d’Art de Philadelphie.

À propos des Impressionnistes :
Le terme Impressionnisme a pour origine l’anecdote suivante : Ils le prirent, [le nom d’Impressionnistes], pour relever une injure qui leur était adressée par leurs détracteurs et dont ils se firent leur titre de gloire, comme les révoltés des Pays-Bas s’en firent un de l’injure de « gueux ».
Au-delà de cette explication, les peintres rattachés à l’impressionnisme avaient une manière particulière de percevoir la nature, non pas en essayant de rendre parfaitement ce qui est vu par l’œil tel un appareil photo, mais en mettant en exergue la surprise qu’elle suscite et son rayonnement. Les impressionnistes ne se préoccupaient ainsi point de nous donner les détails, préférant à ceux-ci l’impression elle-même.
La part issue de la sensation de l’artiste est de ce fait prépondérante. Les repères traditionnels (ombres, contours précis, lignes arrêtées, etc.) disparaissent ainsi, ce qui eu pour conséquence de déconcerter passablement le public d’alors qui ne se priva point de dénigrer ces « Impressionnistes ».

Date : du 26 mai au 2 juin 2015 ; Durée : 90 minutes
Informations et réservations : www.museesaucinema.com

Les cinémas

Les Impressionnistes à partir du mardi 26 mai 2015 au cinéma


Pierre Aimar
Mardi 24 Mars 2015
Lu 58 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter