Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Les Arts Jaillissants célèbrent « Les Surprises » sacré Révélation Musicale de l’Année 2014

Invité exceptionnel du XXIIe festival « Les Arts Jaillissants » en Savoie, l’ensemble « Les Surprises » vient d’avoir l’honneur de recevoir le Prix « Révélation musicale 2014» décerné par le Syndicat Professionnel de la Critique de Théâtre, de la Musique et de la Danse. Ce prix de la critique est d’autant plus important qu’il est attribué pour la première fois à un ensemble de musique baroque en cinquante ans de palmarès !


L’Ensemble « Les Surprises » est sacré Révélation Musicale de l’Année 2014

Ensemble Les Surprises © DR
Ensemble Les Surprises © DR
De très nombreuses personnalités et formations ont déjà été distinguées depuis un demi-siècle. Parmi les récompenses musicales, cette année, le Grand Prix revient au « Dialogue des Carmélites » de Francis Poulenc, avec une mise en scène signée Olivier Py (Théâtre des Champs Elysées) ; le Prix de la « Meilleure création musicale » est attribué à « Cœur de chien », un opéra d’Alexander Raskatov présenté à l’Opéra de Lyon. Par ailleurs, Patrice Chéreau est également honoré pour sa dernière production lyrique présentée au Festival d’Aix en Provence (« Elektra » de Richard Strauss).

Des artistes à l’honneur en Savoie
Deux récompenses attribuées lors du prestigieux Palmarès 2014 concernent plusieurs formations accueillies par le Festival Les Arts Jaillissants : « Les Percussions Claviers de Lyon », qui avaient ébloui le public de Montsapey, aux portes de la Maurienne il y a quelques années, vient de se voir attribuer le Prix des Meilleurs Créateurs d’Eléments Scéniques. Par ailleurs, l’Ensemble « Les Surprises » est sacré Révélation Musicale de l’Année 2014.

Le mercredi 23 juillet prochain, à 20 h 30, l’église St Barthélemy de Montsapey aura l’honneur d’accueillir Louis-Noël Bestion de Camboulas à la tête de ce magnifique Ensemble « Les Surprises » qui illumine actuellement les scènes nationales et internationales (présent cette saison à Brême, Pavie, Bruxelles… mais aussi au Festival de St Riquier, aux Semaines Musicales de Quimper ou encore au Festival d’Ambronay).
Aux portes de la Maurienne, le public des Arts Jaillissants sera invité à suivre le parcours d’une famille de musiciens, les Rebel, tous compositeurs qui ont tenu des places de tout premier ordre dans le Versailles du Grand Siècle, puis au siècle des Lumières.
Ainsi Jean-Féry Rebel, brillant violoniste élève de Jean-Baptiste Lully, a notamment été compositeur du Roi et a tenu la direction des Vingt-quatre violons du Roi, le célèbre orchestre de Versailles. Ce concert invite à suivre des parcours singuliers, entre les concerts de la Chambre du Roi, les symphonies chorégraphiques ou les scènes de l’Opéra Royal. Tout simplement superbe !
Information / Réservation : Office du Tourisme des Portes de Maurienne – Tel : 04 79 36 29 24 (13 €).
Programme disponible sur le site internet : http://www.les-arts-jaillissants.fr

Le Syndicat professionnel de la Critique dramatique et musicale

Avatar de l'association des critiques dramatiques et musicaux créée à Paris à la fin du XIXe siècle, le Syndicat professionnel de la Critique dramatique et musicale a été institué officiellement en 1960. Il compte aujourd’hui plus de cent cinquante membres répartis en trois collèges : théâtre, musique et danse.

Cette institution est connue du grand public et des professionnels de la culture car elle publie chaque mois la liste des « générales » des théâtres parisiens et régionaux. A travers ses « Grands Prix de la critique » attribués annuellement, elle distingue les spectacles et les personnalités artistiques (comédiens, metteurs en scène, musiciens, chorégraphes…) qui ont marqué l’année.

Cette structure ne se contente pas d'être une instance de distinctions et de prestations de services, elle se veut également un espace où s'exposent les interrogations et s'échangent les idées (organisation de colloque, tables rondes, éditions spéciales). En contribuant financièrement aux stages de formation de jeunes critiques organisés par l'AICT (Association Internationale des Critiques de Théâtre) dont elle est membre fondateur, l’institution manifeste sa volonté d'être également le lieu où se forge l'avenir.
Partenaire active de la vie culturelle, la structure reçoit l'aide du Ministère de la Culture et de la Communication.


Pierre Aimar
Mercredi 2 Juillet 2014
Lu 270 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter