Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Le fabuleux voyage du chevalier Lycklama en Orient (1865-1868), du 8 juillet au 29 octobre 2017 au Musée de la Castre, Le Suquet, Cannes

Du samedi 8 juillet au dimanche 29 octobre 2017, la mairie de Cannes présentera une exposition consacrée au fondateur du premier musée municipal de Cannes Tinco Martinus Lycklama intitulée « Le fabuleux voyage du chevalier Lycklama en Orient (1865-1868) ».


Portrait du baron Lycklama à Nijeholt en costume oriental. Emile Vernet-Lecomte et Pierre Tetar Van Elven
Portrait du baron Lycklama à Nijeholt en costume oriental. Emile Vernet-Lecomte et Pierre Tetar Van Elven
Elle permettra aux Cannois et au public estival de découvrir ce personnage exceptionnel au travers du voyage qu’il effectua, vers la fin des années 1860, en Perse, en Mésopotamie et dans le Levant. Cette manifestation marquera le 140e anniversaire de la donation faite par Lycklama à la Ville de Cannes.

Nous sommes en 1867. Le chevalier Tinco Lycklama, jeune aristocrate hollandais épris d’exotisme, parvient aux confins de la Perse. Son périple en Orient durera trois ans. De retour en Europe, affaibli par les épreuves de la route, il choisit de s’installer à Cannes, alors en plein essor…

À l’occasion du 140e anniversaire du musée de la Castre, l’exposition retrace le parcours hors du commun de cet aventurier mondain, amateur d’antiquités, qui fit don de ses précieuses collections à la Ville de Cannes en 1877. Lycklama fut l’un des premiers « touristes » à visiter l’Iran, la Mésopotamie et le Levant. Son récit de voyage révèle sa fascination pour la cour des Qajars, les bazars de Bagdad, les vestiges récemment découverts de civilisations disparues… Il témoigne aussi des conditions de voyage de son époque : les pistes désolées, la lenteur du courrier, l’hospitalité orientale, les intrigues politiques, les affres du climat…

Conçue en partenariat avec la Tinco Lycklama Foundation (Amsterdam), l’exposition présente une sélection exceptionnelle d’objets archéologiques, d’œuvres d’art et de « curiosités », ainsi que de nombreux documents d’archives et photographies anciennes, pour la plupart inédits.

Pratique

Renseignements :
04 89 82 26 26 et www.cannes.com
Lieu
Musée de la Castre, Le Suquet, Cannes
Ouverture du musée
Juillet et août : ouvert tous les jours, 10h-19h.
Septembre : ouvert tous les jours sauf le lundi, 10h-13h / 14h-18h.
Octobre : ouvert tous les jours sauf le lundi, 10h-13h / 14h-17h.
Tarifs d’entrée pour le musée de la Castre
6 € en tarif plein et 3 € en tarif réduit (18 à 25 ans, groupe à partir de 10 adultes, Cannes Pass Culture et APC Aventura), gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants jusqu’à 26 ans.


Pierre Aimar
Vendredi 30 Juin 2017
Lu 338 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 201





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément