Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Le Vivier des noms, de Valère Novarina, TNP Villeurbanne, du 14 au 16 novembre 2016


Comment concevoir une saison du TNP sans le souffle de Novarina ? Porteur d’un grand rêve de théâtre populaire, ce fou des mots et des comédiens, offre au public une immersion dans la joie du langage. Tout avec lui respire, les corps, l’espace, les planches, les rideaux… Laissons-nous emporter dans ce torrent, charriant impétueusement les mots détournés, inventés, réinventés…, aussi jubilatoire que du Rabelais. Collisions des mots et des corps, portés par des comédiens virtuoses au jeu physique digne des sportifs de haut niveau. La représentation tire son titre d’un carnet où l’écrivain (également dessinateur et peintre) note tous les noms des personnages qui lui viennent à l’esprit, souvent inspirés des sobriquets et du patois de Savoie où l’auteur a passé une partie de son enfance : L’Ange Numérique, L’Enfant Plurimorbide, le Viveur de Couac, le Vieillard Carnatif… Ces noms vont donner naissance à une foultitude de personnages qui sont autant de caricatures, de petits croquis… Autant de possibles qui prennent corps et s’éclipsent. « Quelle heure est-il ? », demande un personnage. « Il est l’heure du désoubli… »

Valère Novarina

passe son enfance et son adolescence au bord du lac Léman et dans la montagne. À Paris, il étudie la littérature et la philosophie, rencontre Roger Blin, Marcel Maréchal, Jean-Noël Vuarnet, Jean Dubuffet, veut devenir acteur mais y renonce rapidement. Une activité graphique, puis picturale se développe peu à peu en marge des travaux d’écritures : dessins des personnages, puis peintures des décors lorsqu’il commence, à partir de 1986, à mettre en scène certains de ses livres. En 2006 , il entre au répertoire de la Comédie française avec L’Espace furieux. On se souvient des cinq spectacles qu’il a présentés au TNP : L’Origine rouge, La Scène, L’Acte inconnu, Le Vrai sang et L’Atelier volant. Novarina a reçu le Prix de la meilleure création d’une pièce en langue française du Syndicat de la critique pour Le Vrai sang et le Prix de littérature francophone Jean Arp pour l’ensemble de son oeuvre. Ses livres sont publiés, pour la plupart, aux Éditions P. O. L.

Distribution

avec Ivan Hérisson, Julie Kpéré, Manuel Le Lièvre, Dominique Parent, Claire Sermonne, Agnès Sourdillon, Nicolas Struve, Valérie Vinci – un musicien sur scène Christian Paccoud – les ouvriers du drame Elie Hourbeigt, Richard Pierre

collaboration artistique Céline Schaeffer
musique Christian Paccoud
scénographie Philippe Marioge
costumes Karine Vintache
maquillage Carole Anquetil
réalisation des accessoires Jean-Paul Dewynter
dramaturgie Roséliane Goldstein, Adélaïde Pralon
assistante de l’auteur Sidonie Han
lectrice Isabelle Babin
régie générale Richard Pierre
régie plateau Elie Hourbeigt
régie lumière Marine Deballon
poursuite Julie Barnoin
assistante à la mise en scène stagiaire Pauline Clermidy
assistante costumes Marion Xardel
production/Diffusion Séverine Péan / PLATÔ

remerciements Constantin Bobas, Marion Ferry, Angela Leite Lopes, Yosuké Morimoto, David Novarina, Pascal Omhovère et Clara Rousseau
Le Vivier des noms est paru aux éditions P.O.L en juin 2015
Création au Cloître des Carmes, Festival d’Avignon du 5 au 12 juillet 2015

production déléguée L’Union des contraires
coproduction Festival d’Avignon / CDN de Montluçon, Le Fracas – Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication – Action financée par la région Ile-de-France – Avec le soutien de l’École de la Comédie de Saint-Etienne / DIESE# Rhône-Alpes – Avec le soutien de la SPEDIDAM « La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées »
Résidence de travail au Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN & au Colombier à Bagnolet.

Infos pratiques

Le Vivier des noms, de Valère Novarina, TNP Villeurbanne, du 14 au 16 novembre 2016
texte, mise en scène et peintures Valère Novarina
Durée : 2h30 — Spectacle invité
Grand théâtre, salle Roger-Planchon



Pierre Aimar
Jeudi 27 Octobre 2016
Lu 376 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 79



Inscription à la newsletter



Traduction / translate - cliquez sur sélectionner une langue











compteur html