Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Le Collège des Bernardins présente Alterminimalismes n° 15 : Valentin Silvestrov, « Hiéroglyphes de la nuit », les 14 et 15 janvier 2015

À l’occasion de la sortie de l’album Hiéroglyphes de la nuit, pièces pour deux violoncelles chez ECM, le Collège des Bernardins reçoit le compositeur ukrainien Valentin Silvestrov les 14 et 15 janvier 2015 pour une table ronde et un concert exceptionnel.


Valentin Silvestrov © Roberto Masotti ECM Records
Valentin Silvestrov © Roberto Masotti ECM Records
La présence de Valentin Silvestrov au Collège des Bernardins est un événement tant sa musique reste peu jouée en France. En écho à sa venue, son compatriote et ami, Constantin Sigov, philosophe, dressera un portrait de la situation culturelle et politique actuelle de l’Ukraine.

Le parcours du compositeur ukrainien Valentin Silvestrov, né à Kiev en 1937, est assez proche de celui de son ami l’Estonien Arvo Pärt – invité d’honneur du Festival des Heures des Bernardins en 2012 – comme de celui de nombre d’artistes ayant tenté d’évoluer sous la dictature soviétique.

Dans les années 1960, il est à la pointe de l’avant-garde de son pays, composant et suivant les préceptes du sérialisme qui se développe en Occident. Après cette première période, qui lui vaut d’être mis à l’index dans son pays – mais de remporter quelques triomphes de l’autre côté du Rideau du Fer –, Silvestrov infléchit sa manière pour, dit-il, sortir du « ghetto de l’avant-garde ». Qualifiant sa musique de « métaphorique », il renoue avec le néoclassicisme et fait coexister une infinité d’expressions et d’esthétiques.
La musique de Silvestrov évolue dans cette « coda » de la musique contemporaine de tradition occidentale, étant à tout à la fois une reprise et une tentative de conclusion de l’histoire de la musique. Pour André Hautot, docteur en Physique de l’Université de Liège et spécialiste de musique classique, l’œuvre de Valentin Silvestrov est faite de réminiscences et de « bribes – mozartiennes, schubertiennes ou mahlériennes – infiniment diluées dans un espace sonore affranchi de toute pesanteur ».

Programme

Mercredi 14 janvier 2014, 20h30 – grand auditorium
Rencontre avec Valentin Silvestrov
Le Collège des Bernardins organise une soirée autour de Valentin Silvestrov, en présence du compositeur, pour parler de son travail, de son oeuvre et de ses rapports à l’Ukraine.
La projection de Dialoogid - Helilooja Valentin Silvestrov, un film documentaire de Dorian Supin, sera suivie d’une table ronde composée de : Antoine Arjakovsky, codirecteur du département « Société, Liberté, Paix » du pôle de recherche du Collège des Bernardins ; David Sanson, programmateur musique au Collège des Bernardins à l’initiative du cycle « Alterminimalismes » ; Valentin Silvestrov, compositeur ; Constantin Sigov, philosophe

Jeudi 15 janvier 2015, 18h – cellier
Carte blanche à Constantin Sigov
Philosophe et professeur de philosophie à l’Académie Mohyla de Kiev, Constantin Sigov est une voix importante pour comprendre les enjeux actuels de la crise ukrainienne. En écho à la venue de son compatriote et ami le compositeur Valentin Silvestrov, Constantin Sigov répondra à Antoine Arjakovsky et dressera un portrait en creux de la situation culturelle et politique de son pays.

Jeudi 15 janvier 2015, 20h – nef
Concert - Hiéroglyphes de la nuit
Dans le cadre du cycle « Alterminimalismes »
Avec : Anja Lechner et Agnès Vesterman (violoncelles) et au piano Valentin Silvestrov
Les violoncellistes Anja Lechner et Agnès Vesterman interpréteront Hiéroglyphes de la nuit qui donne son titre au disque qu’elles publient chez ECM.


Pratique

Mercredi 14 janvier 2014, 20h30 – grand auditorium : Rencontre avec Valentin Silvestrov
Tarifs : 5 € (plein), 3 € (réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans dans la limite des places disponibles le jour de l’événement
Jeudi 15 janvier 2015, 18h – cellier : Carte blanche à Constantin Sigov
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Jeudi 15 janvier 2015, 20h – nef : Concert - Hiéroglyphes de la nuit
Tarifs : 15 € (plein), 10 € (réduit)

Collège des Bernardins
20 rue de Poissy
75005 Paris
tél. 01 53 10 74 44
www.collegedesbernardins.fr
contact@collegedesbernardins.fr



Pierre Aimar
Vendredi 28 Novembre 2014
Lu 135 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter