Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Le Cas Wagner, avec Maître Marc Bonnant, Bernard-Henri Lévy, Alain Carré, Grand Théâtre, Genève, les 30 avril et 12 mai 2014

Le Procès Wagner mis en scène au Grand Théâtre en trois actes et une péroraison de contrastes. Thème de la soirée du 30 avril : l'ARTISTE. Thème de la soirée du 12 mai : BEST OF, (autrement la substantifique moëlle des trois premières représentations!)


Le Cas Wagner, avec Maître Marc Bonnant, Bernard-Henri Lévy, Alain Carré, Grand Théâtre, Genève, les 30 avril et 12 mai 2014
Alain Carré incarnera Richard Wagner. Bernard-Henri Lévy et Marc Bonnant l’accuseront ou le défendront.


Seront cités à comparaître des témoins à charge et à décharge : Kant, Bakounine, Marx, Feuerbach, Schopenhauer, Meyerbeer et Mendelssohn, Nietzsche et Baudelaire, mais aussi Gobineau, Cosima Wagner, Houston Stewart Chamberlain, Winifred Wagner… et, peut-être, Adolf Hitler.

Les textes seront analysés. Ce qu’ils disent et ce qu’ils font naître. Les images et la musique seront évoquées et les symboles de leur sillage.

Wagner était-il antisémite?

Dans l’histoire de l’antisémitisme moderne, le rôle joué par Richard Wagner est aussi important qu’incomparable. Par son factum laborieux publié en 1850 et réédité en 1869, La juiverie dans la musique, où il dénonce l’influence selon lui corruptrice des juifs dans la musique, il a largement contribué à la formation des énoncés de l’antisémitisme moderne. D’autres pamphlets suivront, d’une judéophobie flagrante, brutale et, parfois, terrifiante.

La philosophie et l’esthétique du siècle, mais aussi l’esprit du Festival de Bayreuth seront convoqués. Sans oublier, naturellement, la grande ombre de la tragédie du XXe siècle et de ce qu'il faut bien, hélas, appeler le wagnérisme politique.


L’antisémitisme des écrits polémico-théoriques de Wagner est une réalité.

En trouve-t-on la trace, et comment, dans ses œuvres poético-musicales ?

Et quelle est, au regard de l’Histoire, la responsabilité de l’intellectuel et de l’artiste ?

Un musicien immense répond-il, et de quelle façon, face à quel tribunal, de ses délires ou de ceux qu'il a nourris?

Vous serez juges !


Richard Wagner : Alain Carré
A la défense ou à l'accusation Maître Marc Bonnant
A l'accusation ou à la défense Bernard-Henri Lévy


Pratique

Pour réserver, une seule adresse www.geneveopera.ch ou +41 22 322 50 50


Afficher Grand Théâtre de Genève sur une carte plus grande


Pierre Aimar
Lundi 31 Mars 2014
Lu 162 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter