Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




La Resurrezione de Haendel par Jordi Savall et Le Concert des Nations - Eglise d'Arc-et-Senans (25), le 25 mars 2016

Le Concert des Nations dirigé par Jordi Savall nous plonge dans les miracles de la Résurrection, tels que Haendel les imagina en 1708.


Jordi Savall © DR
Jordi Savall © DR
Concertiste, pédagogue, chercheur et créateur de nouveaux projets, tant musicaux que culturels, Jordi Savall est une personnalité musicale parmi les plus polyvalentes de sa génération. Depuis plus de cinquante ans, il fait connaître au monde des merveilles musicales laissées à l’obscurité, l’indifférence ou l’oubli. Il découvre et interprète ces musiques anciennes, sur sa viole de gambe ou en tant que chef.

De nos jours, Haendel personnifie souvent l’apogée de la musique baroque aux côtés de Jean Sébastien Bach. Né et formé en Saxe, il s’installe à Hambourg avant un séjour initiatique et itinérant de trois ans en Italie. Revenu brièvement en terres germaniques, à Hanovre, il choisit de finalement s’établir définitivement en Angleterre, où il réalise la plus grande partie de son oeuvre qui représente une synthèse magistrale des traditions musicales de l’Allemagne, de l’Italie, de la France et de l’Angleterre.

Le Concert des Nations dirigé par Jordi Savall nous plonge dans les miracles de la Résurrection, tels que Haendel les imagina en 1708. On doit à cet orchestre un enregistrement de la Water Music et de la Music for the Royal Fireworks, gravé en 1993 et réédité voilà quelques années.

Invité régulier du Château de Versailles comme des grandes salles parisiennes, Jordi Savall s’attaque cette fois à l’oratorio sacré de Haendel La Resurrezione, donné en grande pompe à Rome le dimanche de Pâques 1708 avec le concours d’Arcangelo Corelli. Il s’entoure pour cette suite de récitatifs et d’airs où Haendel laisse libre cours à son sens lyrique et dramatique d’un ensemble de chanteurs de haut vol où l’on remarque notamment Furio Zanasi.
On possède quelques renseignements sur cette création : l’orchestre - sous la direction d’Arcangelo Corelli qui tenait également le premier violon comprenait outre les cordes, deux trompettes, un trombone et quatre hautbois. En période de Pâques, la censure de l’Eglise interdisait normalement toute représentation d’opéra, mais en cette occasion la scène était richement ornée de décors, d’élégantes tentures et de deus ex machina. On avait même fabriqué des pupitres spéciaux abondamment ornés pour les musiciens. La première, eut lieu dans un palais privé, ce qui permit sans doute de contourner l’interdiction papale et de permettre que les rôles féminins soient effectivement chantés par des femmes. Les représentations suivantes furent dûment confiées à des castrats, conformément aux exigences de l’Eglise.

Pratique

Tarifs : 38€/28€/10€
Réservations : 03 81 54 45 45
visites@salineroyale.com



AIRPUR
Lundi 15 Février 2016
Lu 220 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter