Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




La Mirande, Avignon, expose les œuvres de Christine Ferrer du 5 novembre 2016 au 8 janvier 2017

Christine Ferrer y exposera une vingtaine d’œuvres.


La rencontre avec cette artiste-funambule installée à Goult, s’est faite par l’intermédiaire de Caroline Stein, l’artiste de la famille, qui exerce avec talent le métier de céramiste. Christine Ferrer qui expose aujourd’hui au niveau national et international, s’est laissée tenter par l’opportunité d’investir la Mirande. D’autant plus que sa récente collaboration avec la lustrerie Mathieu lui a permis de produire deux œuvres magnifiques, dont la beauté spectaculaire ne pouvait que s’épanouir au cœur de ce lieu chargé d’histoire.

La Robe LM

Photo Bruno Suet
Photo Bruno Suet
La dernière pièce de Christine Ferrer met en scène une robe composée de cristaux. Cette œuvre est réalisée à l'invitation de Régis Mathieu et elle s'inscrit dans la toute nouvelle collection de lustres d'artistes.
La thématique de la robe est chère à Christine Ferrer et elle la décline de façon intime en fonction des contextes, de ses envies du moment.
Elle a l'obsession du corps, de l'absence, de la lumière... Elle poursuit avec cette dernière réalisation un songe lumineux qui s'inscrit dans son parcours qui a débuté avec l'art postal et qu'elle poursuit avec l'assiduité de tisser des liens avec le monde.
Toute son œuvre est orientée autour de l'idée de la relation à l'autre et de fait, le choix des médiums est fondamental.
Ici, dans cette réalisation, elle a choisi de concasser de sublimes cristaux qui habituellement sont la matière noble des lustres contemporains. Elle leur redonne un aspect brut, tranchant, " naturel". Elle les lie les uns aux autres avec un savoir-faire d'une couturière de pierres !
L'œuvre obtenue à dessein semble avoir été créée pour un corps sublime, immatériel. L'enveloppe de cristaux porte en son sein une lueur sourde et tragique. Suspendue comme en lévitation, elle illumine l'espace d'une myriade de reflets bienveillants. Cette robe, dans la création de Christine Ferrer, est un écho minéral à l’esquisse végétale qu’était la robe « obsolescence », tout en branchages et finesse.

Le Lustre Racine LM

Le lustre racine LM a été créé en écho aux œuvres précédemment évoquées. Christine Ferrer y mêle cristal, branchages et lumières. Dans ce travail, l’artiste a souhaité mettre des racines en suspension, les observer autrement, convoquer les mémoires, offrir à la transparence des pampilles une face dessinée, mettre en lumière ces personnages dorés de la série des “corps tremblants”. La structure baroque d’un lustre XVIIIe, destiné anciennement pour le château d’Eu, créé par la lustrerie Mathieu, accueille cette rencontre, où végétal, verre et bronze correspondent. La vigne dans ce qu’elle a de plus ancien, de plus tenace, résistant, enfouie dans la terre, se retrouve légère et comme échevelée, vivante. Chaque racine, chaque pampille est unique, elles s’enchevêtrent, vivent ensemble, se renvoient leur histoire singulière, d’une vie autre mais si présente.

Pratique

La Mirande
4 place de l’Amirande
84000 Avignon
Tél : 04 90 14 20 20

Situation



Pierre Aimar
Mercredi 19 Octobre 2016
Lu 243 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter