Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




L’enfant et les sortilèges, Ravel – Colette, théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence, du 24 au 26 janvier 2013

Fantaisie lyrique en deux parties, livret de Colette, créée à l’Opéra de Monte Carlo en 1925, de Maurice Ravel (1875 – 1937). Version de chambre de Didier Puntos


L’enfant et les sortilèges, Ravel – Colette, théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence, du 24 au 26 janvier 2013
Un enfant, puni par sa mère parce qu’il ne veut pas faire ses devoirs, est saisi d’un accès de colère. Il jette la tasse de porcelaine et la théière, martyrise l’écureuil dans sa cage, tire la queue du chat, s’en prend à tout ce qui lui tombe sous la main. Épuisé, il se laisse tomber dans un vieux fauteuil… Commencent alors les sortilèges. Les uns après les autres, les objets et les animaux s’animent, parlent et menacent l’enfant stupéfié…

L’Enfant et les sortilèges, étonnante fantaisie lyrique, est le fruit d’une formidable collaboration entre Ravel et Colette. Dans cette succession de tableaux, Ravel a mêlé tous les genres musicaux, du jazz au foxtrot en passant par un ragtime, une polka ou une valse sur l’exquis livret de Colette. Le pianiste et compositeur Didier Puntos a écrit une adaptation pour piano à quatre mains, flûte, violoncelle et double quatuor vocal, «version de chambre » qui exalte la dimension intimiste de cette fantaisie tous publics et trouvera son idéal écrin dans le Théâtre du Jeu de Paume.

direction musicale : Didier Puntos
mise en scène : Arnaud Meunier*
décors : Damien Caille-Perret
costumes : Anne Autran
lumières : Philippe Berthomé
flûte : Anne-Lise Teruel
violoncelle : William Imbert
piano à quatre mains : Didier Puntos, Michalis Boliakis

Avec :
Chloé Briot
Mercedes Arcuri
Clémence Tilquin
Majdouline Zerari*
Eve-Maud Hubeaux
Valerio Contaldo
Christophe Gay
Jean-Gabriel
Saint-Martin

réservations 08 2013 2013


Pierre Aimar
Mercredi 19 Décembre 2012
Lu 273 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter