Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




« L'autre jean », Marithé+François Girbaud, musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne du 26 octobre 2012 - 6 mai 2013

Le musée d’Art et d’Industrie invite les designers avant-gardistes Marithé+François Girbaud à venir exposer à Saint-Etienne. Pour la première fois en France, l'exposition « L’autre jean » parcourt 40 ans de collaboration basée sur l'alliance de technologies et de créativité.


Marithé+François Girbaud © DR
Marithé+François Girbaud © DR
Une fois encore, le musée d'Art et d'Industrie, associé à la Biennale Internationale Design 2013, s'intéresse au design de mode et aux innovations techniques dans le domaine du textile et du vêtement. Le musée proposera à travers cette exposition un regard sur les créations, recherches et innovations industrielles du duo décalé formé par la lyonnaise Marithé Bachellerie et le mazamétain François Girbaud, leader d'importants mouvements de mode à travers le monde depuis les années 70, afin d'en rendre sensible les lignes directrices et identitaires.

Rebelle et hors des sentiers battus, la marque fait parler d’elle aujourd'hui en tant que militante du traitement laser appliqué au jean dont elle a été pionnière dès 2003. Le WattwashTM remplace l'utilisation d’eau et de produits chimiques dans le délavement des jeans, procédé qui avait été lui-même industrialisé par Marithé et François Girbaud dans les années 70 (le désormais célèbre stonewash).

Le musée d’Art et d’Industrie invite les designers avant-gardistes Marithé+François Girbaud à venir exposer à Saint-Etienne. Pour la première fois en France, l'exposition « L’autre jean » parcourt 40 ans de collaboration basée sur l'alliance de technologies et de créativité.

Une fois encore, le musée d'Art et d'Industrie, associé à la Biennale Internationale Design 2013, s'intéresse au design de mode et aux innovations techniques dans le domaine du textile et du vêtement.
Le musée proposera à travers cette exposition un regard sur les créations, recherches et innovations industrielles du duo décalé formé par la lyonnaise Marithé Bachellerie et le mazamétain François Girbaud, leader d'importants mouvements de mode à travers le monde depuis les années 70, afin d'en rendre sensible les lignes directrices et identitaires.

Rebelle et hors des sentiers battus, la marque fait parler d’elle aujourd'hui en tant que militante du traitement laser appliqué au jean dont elle a été pionnière dès 2003. Le WattwashTM remplace l'utilisation d’eau et de produits chimiques dans le délavement des jeans, procédé qui avait été luimême industrialisé par Marithé et François Girbaud dans les années 70 (le désormais célèbre stonewash).

Si le jean est représentatif des lignes de recherche et d'expérimentation industrielle de la marque, il n'en n'est pas exclusif. Véritable alchimiste de la matière, Marithé+François Girbaud réinvente les aspects et métamorphose les propriétés du cuir, de la maille et des nouveaux textiles. Les coupes et les assemblages de vêtements, créateurs de confort et de bien-être s'adaptent avec ergonomie et élégance à une vie en mouvement, nomade, active et urbaine. Dans les années 90, avec le concept S.P.Q.R.city, Marithé+François Girbaud renouvelle les codes du sportwear et ceux du costume trois pièces. Dans les années 80, elle invente la signature braguette et apporte aujourd’hui une identification nouvelle axée sur le bas de la jambe.

Marithé+François Girbaud cristallise les nouvelles attitudes observées dans la rue et les modélise au point qu'elles s'inscrivent au patrimoine culturel du vêtement : le cowboy, le baggy, le shuttle et ses scratchs, qui paraissent aujourd'hui exister de toute éternité, copiés à satiété, sont des créations originales de la marque.

Sur 700 m2, le visiteur retrouvera ou découvrira l'univers foisonnant de la marque à travers les vêtements cultes issus des archives de la maison, des dessins techniques et croquis d’humeur, ses campagnes de communication dont la polémique Cène ou la singulière collaboration avec Jean-Luc Godard, ses défilés ainsi que des interviews exclusives et documents rares. Marithé+François Girbaud s’immisce aussi dans les salles des collections permanentes du Musée (ruban, cycle et arme).
Le Musée facilite la visite de tous les publics adeptes ou non de mode et propose une analyse originale des process de création et de fabrication.


Pierre Aimar
Jeudi 5 Avril 2012
Lu 536 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter