Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




L’année de vivre dangereusement, Nathalie Muchamad, La Halle, Pont en Royans, du 19 janvier au 19 mars 2016

Jeune artiste diplômée de l’ESAD Grenoble, Nathalie Muchamad présentera à la Halle des œuvres inédites dont certaines créées in situ.


Nathalie Muchamad
Nathalie Muchamad
Les recherches de Muchamad s’articulent au seuil entre récit et souvenir car, pour l’artiste, les fictions participent à la construction de la mémoire collective. Sa démarche artistique s’alimente donc de cette ambigüité narrative entre l’Histoire et les « petites » histoires qui s’y articulent, des histoires racontées et (re)transmises. L’artiste développe ses œuvres en contact direct avec la vie quotidienne, d’après des ouvrages scientifiques, littéraires, de journalisme et en parcourant les chemins et les lieux de l’histoire. Muchamad joue avec les codes du documentaire et de la fiction plaçant le spectateur dans un interstice entre faits réels et imagination, réalité et inconscient.
Une constellation d’œuvres autour de la Conférence de Bandung (1955-2015), des pays non-alignés et du coup d’état en Indonésie (1965) sera présentée à la Halle, ainsi que d’autres installations qui mettront en lumière les territoires et les identités minoritaires à travers la musique et le cinéma populaires.

Vernissage, samedi 16 janvier à 18h

Pratique



Pierre Aimar
Lundi 21 Décembre 2015
Lu 84 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter