Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




L’affiche des Chorégies d’Orange 2014 est déjà en vente !

Les Chorégies d’Orange ont confié la mise en couleurs de la saison 2014 à l’artiste-peintre Nathalie Verdier dont les œuvres, spécialement conçues pour l’occasion, donneront une nouvelle dimension à l’image du festival.


L’affiche des Chorégies d’Orange 2014 est déjà en vente !
Inspirée par une programmation riche et d’envergure, elle utilise, pour ses deux dessins, l’or, le rouge et l’encre de Chine. L’or est une matière précieuse, pleine d’une résonnance subtile qu’elle aime utiliser en aplat. Le rouge est également largement présent dans son travail. Profond, théâtral, il souligne la présence d’un décor, d’une intrigue. L’encre de Chine noire, enfin, l’accompagne depuis ses débuts ; légère, aérienne, elle libère le mouvement.

Procurez-vous dès aujourd’hui l’affiche des Chorégies d’Orange 2014, imprimée sur un papier de qualité, au :
bureau de location
18 place Silvain
84100 Orange

Prix de vente : 5€
Renseignements : 04.90.34.24.24

Nathalie Verdier

Du noir à la couleur, de l’écriture liquidienne à l’architecture savante des surfaces lithographiques, de la figure au signe, mais aussi de l’infiniment petit au format monumental, du monochrome au flamboyant, de l’inscription modeste à la radieuse maturité, dans tous les chaos intimes traduits avec force et délicatesse, là s’inscrit l’artiste et « ecce opera ».
Nathalie Verdier est entrée en art par la fugue. Native de la Drôme, elle rompt, adolescente, avec un foyer trop conventionnel pour satisfaire sa pulsion créatrice encore mal définie. Elle entraine alors sa fragile silhouette à l’Ecole des Beaux-Arts de Valence, elle y suit des études d’histoire de l’art avec une prédilection pour le dessin et la peinture où elle trouve la promesse de sa meilleure expression ; les doigts graciles et puissants révèlent une précoce virtuosité. Sa période de formation aux « Arts Décos » à Nice, engendre des choix décisifs : presque à contre-courant, repoussant les nouvelles technologies enseignées, crayons et pinceaux seront les armes de sa vie d’artiste. A profusion, dessins, gravures, collages et peintures, techniques et matériaux donnent forme et substance à ses secrets tourments.
A la fin de ses études, Nathalie assiste Pierre Chave à son atelier de Vence ; c’est là que les artistes familiers de la région font réaliser la transposition lithographique de leurs oeuvres, Théo Tobiasse, Hans Hartung… Amoureuse du métier, elle y acquiert un savoir-faire exceptionnel, expérimentant au quotidien la couleur comme matière, la pierre noire, le passage des encres, papiers chiffon et plaques lithographiques.
Coup de coeur avec la vieille ville niçoise où elle établit son propre atelier.
Nathalie Verdier en son atelier © DR
Nathalie Verdier en son atelier © DR


Pierre Aimar
Lundi 10 Février 2014
Lu 554 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22










Inscription à la newsletter