Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




L’Ombre du Nazaréen (création), avec Michaël Lonsdale, Théâtre Toursky, Marseille, le 3 avril 2013

L’ombre du Nazaréen est l’adaptation pour le théâtre du récit de l’évangile de Marc.
Ce spectacle est l’occasion pour le spectateur de faire un voyage dans le temps en Palestine à la rencontre du Jésus historique.


© DR
© DR
L’occasion également d’entendre ou de réentendre les dialogues (passés à la postérité, la Tentation au désert le Sermon sur la Montagne..) entre Jésus et ses différents interlocuteurs.

Ces dialogues font aussi ressortir l’épaisseur ou la fourberie des différents personnages.
Au cinéma, Pasolini « L’évangile selon saint Matthieu », Zeffirelli avec « Jésus de Nazareth », Scorsese avec « La dernière tentation du Christ » et plus récemment Gibson avec son film « La passion du Christ » et au théâtre Robert Hossein ont adapté à leurs manières les récits des évangiles relatant la vie de Jésus.
Ces grands metteurs en scènes se sont conformés aux récits des évangiles qui vont de la naissance à la crucifixion et à la résurrection.

Plus modestement « L’ombre du nazaréen s’inscrit dans cette tradition. Ce spectacle à pour intention de faire découvrir ou redécouvrir ce Jésus de Nazareth .
Etait-il un maître à penser, un thaumaturge, un homme politique prônant la sédition contre les pouvoirs (romain et le Sanhédrin) en places ou tout simplement le Fils du Dieu d’Israêl ?


Le récit de l’évangile de Marc nous indique une intention pédagogique de la part de l’auteur.

Mieux que tout autre genre littéraire le récit narratif invite le spectateur à s’identifier à tel ou tel personnage et par la même occasion à devenir lui aussi participant de l’événement qui survient.
En ce sens, nous pouvons dire que le récit de la Bonne nouvelle est entendu.
L’auteur de l’évangile de Marc utilise la formule : bonne nouvelle pour qualifier le contenu du message de Jésus de Nazareth.
Il nous indique que Jésus proclame que Dieu s’est approché des hommes et les appelle à changer radicalement.
Ce discours n’a de sens que pour les gens qui suivent le Nazaréen et qui s’engagent à sa suite sur la voie qu’il inaugure.
Or c’est précisément en cela que le récit de l’évangile de Marc et tout à la fois d’actualité et moderne car il ne comporte aucune obligation pour celui qui l’entend.
Le récit de l’évangile de Marc est une proposition qui confère à l’homme ou à la femme l’alternative d’accepter ou de refuser l’invitation qui est proposée….

Ce récit sera rendu vivant grâce au concours de Michael Lonsdale qui prête sa voix inimitable au narrateur à Richard Martin qui fera revivre les interlocuteurs, amis ou détracteurs du Nazaréen ; de Pierre-Philippe Devaux qui pour la circonstance prêtera sa voix et exprime les traits du Nazaréen ; Cécile Petit apporte la touche féminine indispensable à ce récit fait revivre les femmes qui accompagnent le Nazaréen tout au long de son périple ; Claude Crousier a conçu la musique originale qui ponctuera les différents tableaux de ce spectacle.


Pierre Aimar
Mardi 26 Mars 2013
Lu 396 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82










Inscription à la newsletter