Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




L’Empereur d’Atlantis de Viktor Ullmann, TNP Villeurbanne, du 17 au 24 mars 2016

Direction musicale Vincent Renaud - mise en scène Richard Brunel


Cette œuvre, composée dans le camp de concentration de Terezín, est une puissante provocation puisqu’il s’agit de mettre en scène les agissements d’un empereur. L’allusion est à peine voilée. Cet empereur est en duel avec la mort. Cette dernière a décidé de lui accorder l’immortalité à une condition : dès qu’il tue quelqu’un, il reste en vie. Après le sacrifice de l’empereur, elle reprendra son plein pouvoir de grande faucheuse. Il s’agit donc d’une parabole, d’un conte philosophique sur le « refus de la mort » qui est d’ailleurs le sous-titre de l’œuvre. Il y a nécessairement une dimension grotesque dans cette pièce. L’empereur, c’est un personnage qui s’est enfermé dans son bunker et qui joue à la guerre, avec des éléments signifiants comme le tambour ou le haut-parleur. Il apparaît comme une figure de la sauvagerie bureaucratique. Il invente la solution finale, mais ne saurait y plonger les mains.

Musicalement, c’est une œuvre composite d’une extraordinaire vitalité, évoquant plusieurs styles : cabaret, jazz, mais également des références à Mahler, Kurt Weill, Berg ou Strauss. Collage d’une époque, d’un mouvement, celui de la scène berlinoise des années trente. Œuvre hybride avec tour à tour des dissonances qui vont du grotesque à des petits requiem. Cet acte de création au cœur de la tyrannie inspirera tout particulièrement les metteurs en scène.

En partenariat avec l’Opéra de Lyon, Festival pour l’humanité

Distribution

© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
Der Kaiser von Atlantis oder die Todverweigerung (L’Empereur d’Atlantis ou le Refus de la Mort) pièce en un acte, 1975
Livret de Pietr Kien

La Mort Piotr Micinski

Avec les Solistes du Studio de l’Opéra de Lyon et l’Orchestre de l’Opéra de Lyon

Dramaturgie Catherine Ailloud-Nicolas
Décors Marc Lainé
Costumes Claire Risterucci
Lumières Christian Pinaud

Production Opéra de Lyon
Coréalisation Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche en partenariat avec le Théâtre National Populaire

Opéra créé au Théâtre de la Croix Rousse, Lyon, fév. 2013

Pratique

Théâtre National Populaire
8 Place Lazare-Goujon
69627 Villeurbanne cedex
Billetterie : +33(0)4 78 03 30 00


Pierre Aimar
Mercredi 24 Février 2016
Lu 550 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter