Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Jusqu'au 10 octobre 2010, A passage to Asia au Palais des Beaux-Arts, Bruxelles

L’Asie et l’Europe forment une seule masse continentale, l’Eurasie, avec une variation infinie de paysages, de climats, de faune et de flore ainsi qu’une très grande diversité de peuples et de cultures. Depuis des millénaires, l’Asie et l’Europe entretiennent d’intenses relations. C’est sur terre et sur mer que se sont développés les réseaux commerciaux et politiques entre Orient et Occident.


Jusqu'au 10 octobre 2010, A passage to Asia au Palais des Beaux-Arts, Bruxelles
Des conquérants tels Alexandre le Grand, Attila et Dzjengis Khan ont voyagé à la recherche de gloire, richesse et pouvoir. Marco Polo était fasciné par l’Asie centrale et l’Extrême-Orient. Vasco de Gama et Magellan recherchaient de nouveaux chemins vers la Chine. Quant à l’amiral chinois Zeng He, il tentait d’avoir des contacts diplomatiques avec l’Occident via la mer.

Durant des milliers d’années, deux facteurs semblent avoir uni les peuples d’Occident et d’Orient : le commerce et la religion. La route terrestre entre la Chine et Rome, qui sera plus tard connue sous le nom de « Route de la soie », n’était pas l’unique réseau de routes commerciales. Des historiens grecs, romains et chinois mentionnent des routes maritimes et des ports le long des côtes de la mer Rouge, du Yémen, du golfe Persique, de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est. Il n’était pas rare de voir des richesses commerciales – comme le thé, les épices, la soie, la céramique et les pierres précieuses –, des produits exotiques – comme l’ivoire, le parfum, l’encens, les plumes – ou même des animaux vivants parcourir des milliers de kilomètres.

Des pèlerins, religieux et dirigeants spirituels ont suivi les traces des commerçants. Les grandes religions comme le Bouddhisme, l’Hindouisme, le Christianisme et l’Islam se sont répandues le long de ces mêmes routes commerciales. Leurs disciples ont emporté avec eux les traditions culturelles, l’architecture et d’autres formes artistiques qui se sont implantées sur l’ensemble du continent asiatique. C’est de cette manière que le commerce et la religion se sont répandus en Eurasie.


L’exposition

L’exposition A Passage to Asia met en lumière 2500 ans d’échange entre l’Asie et l’Europe à travers une sélection de plus de 300 objets. Des périodes les plus anciennes, seront exposés des urnes funéraires prestigieuses, des tambours de bronze rituels de la culture Dong Son et des bijoux raffinés en or, en verre et en pierres semi-précieuses ainsi que des images bouddhiques et hindouistes d’Inde et d’Asie du Sud-Est. La diffusion de l’Islam et du Christianisme a favorisé une production et un commerce intensifs d’ivoires, de manuscrits, de miniatures et d’objets liturgiques. D’anciennes cartes et des récits de voyages illustrés donnent une idée des conditions de voyage de l’époque. Un armement mongol de l’époque de Dzjenghis Khan évoque des images de la Route de la Soie et des conquêtes du monde. Signalons également la présence de textiles originaires d’Inde, terriblement chers recourrant à des techniques sublimes de tissage et de décoration, utilisés jusqu’au XIXe siècle comme mode de paiement. Pour finir, l’exposition montrera encore quelques découvertes toutes récentes en archéologie sous-marine : les cargaisons d’épaves qui durant des siècles ont conservé en parfait état des marchandises venues d’Orient.

Les œuvres d’art exposées dans A Passage to Asie sont originaires du patrimoine culturel des 16 pays asiatiques de l’ASEM. ASEM est l’abréviation de Asia-Europe Meeting, une organisation politico-économique regroupant 27 états membres de l’Union européenne et 16 pays asiatiques, à savoir le Brunei, le Cambodge, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Corée, le Laos, la Malaisie, la Mongolie, la Birmanie (officiellement l’Union du Myanmar), le Pakistan, les Philippines, Singapoure, la Thaïlande et le Vietnam. Le sommet de l’ASEM aura lieu à Bruxelles les 4 et 5 octobre 2010.

PALAIS DES BEAUX-ARTS
23 rue Ravenstein,
1000 Bruxelles
T. + 32 (0) 2 507 83 91
T. +32 (0) 2 507 84 27


pierre aimar
Jeudi 8 Juillet 2010
Lu 466 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter