Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Jeanne au Bûcher, d'Arthur Honegger, Opéra de Lyon, 21 janvier au 3 février 2017

Oratorio dramatique composé en 1935 par le Suisse Arthur Honegger, Jeanne d’Arc au bûcher est un parfait exemple de symbiose artistique.


L’ancien du Groupe des six et entre autre collaborateur d’Abel Gance pour le cinéma, dont le premier opéra Le Roi David fut un triomphe en 1921, multiplie à l’époque les échecs lyriques (Amphion et Sémiramis avec Paul Valéry, Cris du monde sur un texte de René Bizet). À la recherche d’un frère artistique, il explique dans un article déprimé, Pour prendre congé : « Je rêve d’une collaboration qui parviendrait à être si totale que, souvent, le poète pensât en musicien et le musicien en poète, pour que l’œuvre issue de cette union ne soit pas le hasardeux résultat d’une série d’approximations et de concessions, mais l’harmonieuse synthèse des deux aspects d’une même pensée.» Il trouvera ce collaborateur fusionnel en la personne de Paul Claudel.

Extrême et inversé
L’auteur du Soulier de satin, pourtant réticent à écrire sur la pucelle, trouve l’inspiration à Bruxelles où il est ambassadeur et délivre en quinze jours le livret aux onze tableaux qui retrace la vie de la combattante. Honegger, lui, met une année pour composer sa fresque lyrique houleuse et inquiète avec récitants, chanteurs et chœurs. Leur association fait se rejoindre les extrêmes, « les deux aspects d’une même pensée » : un rôle de Jeanne parlé et non chanté dont le sel interprétatif réside dans une prosodie de l’entre-deux ; une œuvre qui mêle élan poétique et vérité historique, drame et grotesque, début et fin puisque construite sur un mode chronologique inversé.


Distribution

Direction musicale : Kazushi Ono
Mise en scène, décors, costumes et lumières : Romeo Castellucci
Dramaturgie : Piersandra Di Matteo
Collaboratrice artistique : Silvia Costa

Jeanne d’Arc : Audrey Bonnet
Frère Dominique : Denis Podalydès
La Vierge : Ilse Eerens
Marguerite : Valentine Lemercier
Catherine : Maria Karall
Ténor solo (une voix, Porcus, 1er Héraut, Le Clerc) : Jean-Noël Briend

Orchestre, Chœurs et Maîtrise de l’Opéra de Lyon

Les dates

Janvier 2017
Samedi 21 20h
Lundi 23 20h
Mercredi 25 20h
Vendredi 27 20h
Dimanche 29 16h
Mardi 31 20h

Février 2017
Jeudi 2 20h
Vendredi 3 20h


Pierre Aimar
Lundi 2 Janvier 2017
Lu 283 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22





Inscription à la newsletter