Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Jean Ferrat. L’homme qui ne trichait pas. Par Jean-Emmanuel Ducoin, éditions Beau-livre

Le 13 mars 2010, Jean Ferrat nous a quitté. Beaucoup s’en sont étonnés, mais l’émotion dans le pays – immense et durable – témoigne de l’attachement des Français à ce chanteur incomparable et à l’homme engagé qui sera resté jusqu’au bout dans la fidélité sans faille aux serments de ses premiers pas d’adulte.


Jean Ferrat. L’homme qui ne trichait pas. Par Jean-Emmanuel Ducoin, éditions Beau-livre
Enfant des quartiers populaires de la banlieue parisienne, fils d’un père massacré à Auschwitz, il fut en effet un homme non pas secret mais réservé, qui se tenait loin du show-biz qu’il exécrait par-dessus tout, comme il exécrait les injustices, toutes les injustices, qu’elles soient sociales ou politiques. Impressionné toute sa vie par la stature et la flamboyance d’Aragon, qui devint un ami véritable et protecteur, Jean Ferrat n’en fut pas moins un communiste de « partage » et d’indépendance. Il n’hésita jamais à revendiquer « son » communisme-à-la-française en critiquant les postures de parti ou les pro-soviétiques.
Tout en photographies accompagnées de textes courts, ce livre retrace un parcours personnel finalement peu connu du grand public et raconte la trajectoire intransigeante de cet autodidacte de la poésie, entré dans le labeur dès l’âge de 15 ans pour faire vivre sa famille.

Jean-Emmanuel Ducoin est rédacteur en chef du journal l’Humanité depuis 1999. Il a obtenu deux prix journalistiques, le prix Lalique en 1992, et le plus Pierre-Chany en 1997. Il a publié de nombreux livres, parmi lesquels, chez Michel de Maule, Notes d’Humanité(s) en 2007, Tour de France, une belle histoire ? en 2008, Lance Armstrong, l’abus ! en 2009 et Il est mal vu de… Petit inventaire des interdits quotidiens. Il publiera à l’été 2011, chez Oxus Littérature, A la rencontre de Karl Marx.

Jean Ferrat. L’homme qui ne trichait pas.
Jean-Emmanuel Ducoin
Beau-livre
224 pages
29,90 €


Pierre Aimar
Mercredi 26 Octobre 2011
Lu 894 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter