Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Intégrale des concertos de Brahms au Théâtre Toursky, Marseille, le 18 novembre 2014 à 21 h

Deux pianistes d’exception pour une nuit de haute qualité pianistique : Carlos Roque-Alsina et Konstantin Lifschitz


Le premier concerto aux dimensions gigantesques, à mi-chemin entre le concerto et la symphonie, inspiré par son ami Robert Schumann touche au drame profond des années de jeunesse. Le deuxième concerto aux accents testamentaires apparaît comme une œuvre robuste, mature et accomplie.
Compositeur prolixe et pianiste argentin naturalisé français, Carlos Roque-Alsina débute sa carrière de soliste à l’âge de six ans. Il parcourt le monde et joue sous la direction de chefs d’orchestre légendaires tels Otto Kemplerer, Jasha Horenstein ou Semyon Bychkov.
Son jeu d’une grande limpidité est salué par l’ensemble de la critique internationale.
Il possède cette démesure qui lui permet de restituer le charme poétique et l'intensité dramatique d'œuvres musicales réputées difficiles.

Après de brillantes études à l’Institut Gnessin de Moscou, Konstantin Lifschitz débute sa carrière de soliste à l’âge de treize ans. Dès lors, il se produit sur les plus grandes scènes internationales. Ce pianiste à la technique phénoménale se fait rare en France et ses interprétations procurent toujours une intense émotion.
Sa profondeur de jeu et son sens instinctif du rubato en font l’interprète rêvé du deuxième concerto.
Il est sans conteste l’un des plus grands pianistes de son temps.

Créé en 1956, l’Orchestre philharmonique de Bacau est composé de 70 musiciens se produisant régulièrement en Europe comme aux États-Unis. Il possède un répertoire d’une grande variété stylistique. Il s’est produit à plusieurs reprises au Théâtre Toursky et a été acclamé par le public marseillais.
Jesus Medina dirige l’orchestre symphonique de l’Université Léon à Monterrey. Il est régulièrement invité par de prestigieux orchestres européens et américains. Il est considéré comme l’un des plus grands chefs de sa génération.
Parmi les nombreux enregistrements de Jesus Medina à la tête de l’Orchestre National du Mexique, on trouve le très beau concerto pour piano de Ricardo Castro écrit en 1904 dont voici le deuxième mouvement très élégiaque et romantique à souhait :


Pratique

Programme
Concerto pour piano et orchestre en ré mineur op. 15
Maestoso-Poco piu moderato - Adagio - Rondo
par Carlos Roque-Alsina

Concerto pour piano et orchestre en Si bémol Majeur op. 83
Allegro non troppo - Allegro appassionato - Andante - Allegretto grazioso
par Konstantin Lifschitz

Orchestre philharmonique de Bacau dirigé par Jesus Medina

www.toursky.org
Réservations au 0 820300033
Tarifs de 3 à 27 euros.


Pierre Aimar
Mercredi 22 Octobre 2014
Lu 100 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter