Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Histoire de paravents. Ma collection idéale, Collection Daniel Couturier, Ferme des Arts, Vaison la Romaine, du 27 avri au 22 juin 2012

C’est en décembre1998 qu’un couple est rentré dans ma galerie l’Atelier à Angers où nous étions installés depuis plus de dix ans. L’épouse d’un ton passablement agacé s’oppose à l’achat d’une toile remarquée par son mari, elle vient vers lui, le prend par le revers de sa veste et lui dit «viens, c’est point utile une toile!».


Histoire de paravents. Ma collection idéale, Collection Daniel Couturier, Ferme des Arts, Vaison la Romaine, du 27 avri au 22 juin 2012
Placé entre elle et la porte, j’ai pensé qu’une réponse s’imposait. «Vous voulez une toile utile Madame, alors donnez-moi votre adresse, dans six mois je vous organise une exposition de paravents, ne pare t-il pas du vent ? C’est sa destination première. Ne modifie t-il pas les volumes? N’apporte t-il pas un décor, ne cache-t-il pas la misère ? Le paravent est donc bien une «toile utile»! Elle ne manquait pas d’un certain humour cette dame car elle me tendit la main en me disant «D’accord, dans six mois et vous savez comment l’on qualifie ceux qui se dédisent.»
C’est donc à ma demande que douze artistes de mes amis réalisèrent chacun un paravent, autant d’objets révélateurs de la «patte» et du talent des signataires. Ils furent exposés du 3 au 12 novembre suivant dans le hall de la Caisse d’Épargne d’Angers car les paravents demandent beaucoup de place pour être appréciés à leur juste valeur artistique. Il fallait un vaste volume et une large surface et cette salle était, pour ce cas, la seule disponible.

Le couple était présent à l’inauguration. L’exposition fut prolongée jusqu’au 30 du mois compte tenu du succès obtenu.

Derrière les chassis mobiles se cachaient les signatures de Michel Moreau, Catherine Faure, Claude Maillard, Gilles Lamour, François Moreau, Benoît Pavie, du Romain Franco Costa, peintre officiel de l’America’s Cup, des artistes internationaux qui ont choisi l’Anjou pour terre d’élection comme le Bolivien Pedro Portugal, le Catalan Joseph Grau-Garriga, l’Allemand Martin Lersch et l’Anglais Andrew Painter.

Cette exposition eut un grand retentissement car la dernière exposition du genre datait en effet de 1950, groupant dans une galerie parisienne une dizaine de modèles. L’objet lui-même fascinait le public qui retrouvait dans ses formes le souvenir lointain et nostalgique d’une société perdue mais aussi la modernité d’expression des artistes contemporains confrontés à une autre surface que celle de la toile.

Les demandes d’expositions affluèrent en 2000, d’abord localement, Mairie des Ponts de Cé (49), Maison de la Presse de Longué (49) puis en 2001 Walter Arnold, président du Musée Alte Kelten d’Ellmendingen près de Pforzheim, averti par un architecte de Stuttgart qui avait visité l’exposition d’Angers, fit venir la collection et la présenta du 6 au 13 mai.
Elle s’était enrichie des oeuvres de Patrick Fontaine et de Pascal Proust qui apportait, en première mondiale si l’on peut dire ainsi, ses «para- vents à systèmes» immédiatement repérés par le maire de Kelten qui fit l’acquisition du premier jamais réalisé, pour sa mairie.

De retour d’Allemagne, la collection est demandée en exposition au Musée du château Saint-Jean à Nogent-le-Rotrou (28). Le conservateur, Madame Lecuyer- Champagne alerte les artistes parisiens dont les travaux complètent heureusement l’ensemble de la collection, paravents de Jean-Claude Bodin, Carole lvoy, Bernadette Kelly, Mino, Joy de Rohan-Chabot, Claude Berche et Jean-Claude Callaud.
Tous redonnent vie à cet objet ancien en transformant en paravents tableaux, oeuvres d’art où chacun laisse vagabonder son imagination ou applique sa technique. Et personne ne reste insensible au travail réalisé par ces contemporains!
Prévue du 17 janvier au 4 mars 2002, l’exposition est prolongée d’un mois, reçoit deux fois la télévision et de nombreuses écoles.

La parabole des paravents

LE VERSATILE PARAVENT se classe parmi les ancêtres du meuble. Né probablement en 206 avant J.-C, en Chine du sud, sous la dynastie des Han, chez quelques familles de la noblesse, (avant il s’agissait de petits écrans sur socles) il ne s’est réellement imposé que sous la dynastie des T’ang (618-907) puis des Song (960-1280). A ces époques, les paravents sont constitués de panneaux de bois massif peint, magnifiquement laqués et décorés. L’ensemble, imposant et passablement lourd, trouve aisément sa place dans les vastes pièces des maisons traditionnelles et n’est pas destiné à être déplacé souvent. Les feuilles (certaines peuvent atteindre trois mètres de haut) développent les mêmes thèmes que les peintures de leur temps: des paysages, des animaux sauvages, des fleurs, des oiseaux, des personnages célèbres ou des foules de pékins.
Aucune économie dans les matériaux utilisés: en plus des recherches poussées sur les laques, nacres et pierres précieuses y sont souvent incrustées. Dans ces premières périodes, la soie, la broderie, sont réservées plutôt pour les écrans plats.

30 Artistes... 30 Visions du paravent...

- Afif Bennani, Né en 1943 à Rabat (Maroc)
- René Broissant, Né en 1928 (France)
- Paula Cardozo, Née en 1971 à Saint Salvador de Jujuy (Argentine)
- Jacques Chérigié, Né en 1938 à Lille (France)
- Franco Costa, Né en 1934 à Rome (Italie)
- Chantal Daniaud, Née en 1953 à Coupray (France)
- Elbaz, (Maroc)
- Driss El Oumani, (Maroc)
- Fedorkow, (Ukraine)
- Fulda, (France)
- Grau Garriga, (Espagne)
- Daniel Girault, Né en 1945 à Saint-Brieuc (France)
- Michel Henry, (France)
- Jean-Pierre Huser, Né en 1940 à Lausanne (Suisse)
- Jacky, (Maroc)
- Grzegorz Jakubowski, Né en 1957 à Cracovie (Pologne)
- Bernadette Kelly, (France)
- Claude Maillard, Né en 1926 à Rennes (France)
- Lahousseine Maouhoub, Né en 1945 à Marrakech (Maroc)
- Fukuda-Ota, (Japon)
- Andrew Painter, Né en 1957 à Wolverhampton (Angleterre)
- Benoît Pavie, Né en 1951 à Baugé (France)
- Pedro Portugal, Né en 1937 (Bolivie)
- Proust, (France)
- Randal, (France-Belgique)
- Isa Slivance, (France)
- Miki Tica, Né en 1948 (ex-Yougoslavie)
- Inès Villa et Arthuro Rey, Née en 1948 / Né en 1952 à Buenos Aires (Argentine)
- Paravent dentelle, (Tchéquie)

Pratique

Du 27 avril au 22 juin 2012
Ferme des Arts
Vaison-la-Romaine
De 10 à 12h et de 14 à 17h30, le samedi de 14 à 17h30


Pierre Aimar
Mercredi 25 Avril 2012
Lu 1340 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter