Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Guillaume Robert, Vérifier l'Arcadie, Galerie Françoise Besson, Lyon, du 12 décembre au 30 janvier 2015

Après This isn’t a poem, 1ère exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson en 2010, Guillaume Robert nous propose de Vérifier l’Arcadie du 12 décembre 2015 au 30 janvier 2016, exposition en résonance à la biennale d’art contemporain de Lyon.


Vérifier l'Arcadie, Vassivière 2, 2014, tirage fine Art pigmentaire sur Hannemülhe photo rag, 5 ex +1 EA 60 x 80 cm + 3 ex 90 x 136 cm
Vérifier l'Arcadie, Vassivière 2, 2014, tirage fine Art pigmentaire sur Hannemülhe photo rag, 5 ex +1 EA 60 x 80 cm + 3 ex 90 x 136 cm
Les recherches artistiques de Guillaume Robert composent des micro-mondes, inventent des territoires à la croisée des champs (littérature, science, géopolitique, histoire de l’art…). Il en résulte des expériences réflexives, poétiques et parfois purement sensitives.

La démarche de Guillaume Robert s'inscrit sous la forme de projets scénarisés dont les occurrences filmiques proposent une forme de réalisme magique, oscillant entre récit documentaire et bascule onirique. Films après films, une odyssée rurale se dessine, elle privilégie les paysages de moyennes montagnes. Les corps, les mots, l’histoire, le travail y sont mis en scène dans le paysage. Si les films font œuvre en tant que tel, ils sont le plus souvent accompagnés d'accessoires et d'images produits au cours de l'écriture processuelle et performative. Ces objets témoignent de l'expérience collective et du contexte qui façonnent la production filmique.

Point d'orgue de cette démarche, Guillaume Robert finalise le projet Vérifier l'Arcadie en 2015.

Sous la double modalité du documentaire et de la fiction, Vérifier l'Arcadie s’attache aux gestes, aux pratiques, aux modes d’action, de transformation, de présence et d’attention au paysage. Comme l'indique le titre il s'agit de vérifier le territoire arcadien, fantasme occidentale du paradis perdu. Guillaume Robert a voyagé de l'Arcadie grecque au plateau de Millevaches pour composer une Arcadie contemporaine et pastorale qui plonge ces racines dans les textes de Virgile et la peinture de Nicolas Poussin.

Pratique

Galerie Françoise Besson
10 rue de Crimée
69001 Lyon

04 78 30 54 75
Du mercredi au samedi
De 14h30 à 19h et tous les jours sur RDV.
Exposition du 12 décembre 2015 au 30 janvier 2016



Pierre Aimar
Samedi 7 Novembre 2015
Lu 138 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter