Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Grasse. Réouverture des jardins du Musée International de la Parfumerie après travaux de réaménagement à partir du samedi 18 mai 2013

Anciennement nommés « La Bastide du Parfumeur », les Jardins du Musée International de la Parfumerie, créés en 2007, s'intègrent dans un projet de territoire mené par la communauté d'agglomération Pôle Azur Provence.
Ils sont devenus depuis le 1er janvier 2010, le Conservatoire des plantes à parfum du Musée International de la Parfumerie, un espace naturel témoin du paysage olfactif lié à l'agriculture locale.


Grasse. Réouverture des jardins du Musée International de la Parfumerie après travaux de réaménagement à partir du samedi 18 mai 2013
Les Jardins du Musée International de la Parfumerie ont été créés dans le but de sensibiliser le public le plus large à la mémoire de la culture des plantes à parfum du pays de Grasse. Ce projet, exclusivement orienté sur les différentes problématiques liées à l'agriculture locale, accorde une place essentielle au développement durable et au patrimoine, capable de renforcer la lisibilité du projet d'Observatoire Mondial du Naturel porté la Communauté d'agglomération du Pôle Azur Provence.

Le projet de restructuration des Jardins du MIP coordonné et engagé depuis l'automne 2012 par la communauté d'agglomération, se veut cohérent avec la stratégie de développement souhaitée pour le « Grand MIP ». C'est un point de départ idéal pour découvrir les jardins autrement, une manière d'atteindre de plus larges publics et de travailler en synergie au développement de partenariats culturels fondamentaux pour notre territoire.

Création d'une bibliothèque olfactive des matières premières naturelles, transmission du savoir autour des usages et vertus des plantes, création d'un parcours olfactif, installation de tonnelles végétalisées pour contempler le jardin et les plantes, autant d'ambitions que le Pôle Azur Provence cultive pour ces jardins.
Les jardins vont accueillir pendant l'année, des rencontres de professionnels et de chercheurs. Seront également proposés des visites thématiques et pédagogiques pour les scolaires, des ateliers autour des plantes à parfum pour les enfants ou les familles, expositions, etc...


Pierre Aimar
Mercredi 17 Avril 2013
Lu 497 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter