Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Georges Dorignac (1879-1925) le maître des figures noires

A paraître début mai, éditions le Passage, Paris. Préface Stéphane Guégan


Le Noir et le rouge

Originaire de Bagnères-de-Bigorre, né à Bordeaux, arrivé à Paris en 1898, Georges Dorignac (1879-1925) débute sa carrière en 1901 au sein d’un groupe d’artistes espagnols. Installé à Verneuil-sur-Seine qu’il quitte en 1910 pour s’établir à La Ruche à Paris, il se lie d’amitié avec les peintres de l’École de Paris, dont Modigliani. C’est la période « noire », où il produit des nus et des visages expressionnistes.

Ce très beau livre rend hommage à Georges Dorignac, disparu trop tôt et injustement oublié par l’histoire.
Aujourd’hui, avec les expositions de Sens, Roubaix et Bordeaux, Georges Dorignac retrouve la place qu’il n’aurait jamais dû perdre parmi les artistes majeurs du début du XXe siècle.


Marie-Claire Mansencal
Jeudi 14 Avril 2016
Lu 132 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter