Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Genève, Palexpo : Europ'Art, 17e édition. 30 avril - 2 mai

Riche, abondante, étendue, plurielle… difficile de résumer d’un mot la 17e édition d’Europ’ART tant les expositions y seront nombreuses, variées et traversées par des expériences témoignant de l’intérêt suscité par la foire genevoise sur tous les continents, y compris parmi les scènes émergentes d’Asie.


Présentation par Patrick Barrer, directeur d’Europ’ART

Europ'Art 2008 logo
Europ'Art 2008 logo
Nous assistons en effet à la mise en place d’une édition qui occupera une surface supérieure à celle de 2007 (qui fut déjà une année révélatrice de l’engouement des professionnels avec un nombre d’exposants en hausse de 30%). Galeristes, collectifs d’artistes, associations et éditeurs d’art représenteront plus d’une trentaine de pays. Un record!

Côté Métiers d’art, même intérêt des créateurs! Ce qui augure ici aussi une participation élevée. D’autant qu’à l’occasion de sa 17e édition, Europ’ART met à l’honneur les Métiers d’art et, à travers eux, l’objet signé (utilitaire et non utilitaire) sous ses multiples formes, matières et techniques.

Cette nouvelle plate-forme, développée depuis 2003 et à l’origine d’une affluence nouvelle de visiteurs, présentera ainsi, à côté de notre programme habituel, des créations où tradition et innovation se répondent, d’une matière à l’autre, d’un métier à l’autre: terre, verre, métal, bois, papier, textile; céramiste, verrier, créateur de bijoux, vitrailliste, dinandier, tapissier, émailleur, graveur…

De tels savoir-faire seront également illustrés par plusieurs hôtes d’honneur.

Avec Patek Philippe Museum, nous accueillerons une institution très active à Genève, où sont exposées d’importantes collections d’horlogerie et d’émaillerie d’origine genevoise, suisse et européenne, allant du 16e au 20e siècle.

Nous découvrirons toute la virtuosité qu’exige l’art du papier découpé – dont l’essor commence au siècle des Lumières en Suisse et dans toute l’Europe – avec la participation de l’Association suisse des Amis du découpage sur papier qui fêta il y a peu son 20e anniversaire lors d’une exposition remarquable au Château de Prangins (Suisse).

Côté papier toujours, mais sous presse cette fois, éclairage particulier sur les activités du Centre genevois de gravure, pour mieux faire connaître « les dessous » de la gravure au public (des gravures seront imprimées sur place).

Illustration des savoir-faire encore, cette fois avec nos voisins Français, puisque les Chambres de Métiers et de l’Artisanat de Rhône-Alpes apportent un soutien financier à leurs adhérents pour les aider à faire connaître leurs créations dans le cadre d’Europ’ART. Comme le font les Ateliers d’art de France, mais pour l’ensemble de l’Hexagone.

La section genevoise de la Société suisse des Beaux-Arts a fêté ses 150 ans en 2007. C’est une très vieille et digne « Dame », comme on dit, dans le monde des artistes. Un hommage s’imposait donc, mais autant pour son riche passé que pour son présent militant car la « Dame » est resté fidèle à sa vocation initiale : « Il n’y a pas de beaux-arts sans artistes. Promouvoir ceux qui ont réussi est une tâche assez aisée. Les institutions le font très bien. C’est pourquoi la SSBA-GE s’attache particulièrement à faire connaître les artistes de la région. » Et c’est précisément ce qu’elle se prépare à faire, autour de sa présidente, Mme Marcelle Perrin, en présentant ses artistes à Europ’ART.

Nous recevrons le Musée Olympique de Lausanne qui prépare une grande exposition en rapport avec l’année olympique et la Chine contemporaine.

L’Asie tiendra d’ailleurs une place importante à cette 17e édition. Notamment à travers deux galeries de Séoul, dont ce sera la troisième participation à la foire. Avec elles, nous nous familiariserons à un art contemporain coréen de plus en plus présent sur les scènes asiatiques, mais aussi européennes et américaines.

Ainsi la Gallery HO, sous l’impulsion de son président M. Ki-Woong Park – également professeur à l’Université de Hongik où existe un département d’art très réputé, formant des artistes depuis cinquante-sept ans –, proposera « Korea Special-Hongik University », une exposition inspirée de celle intitulée, elle, « Diversity in Form & Thought – Recent works of Korean Artists », organisée en Chine dans deux musées, à Shanghai (hiver 2006) et Beijing (printemps 2007), et dont le succès fut considérable. Une exposition unique en Europe.

Tandis que la Gallery Han, dont l’activité reflète la bouillonnante diversité de l’art contemporain coréen, donnera à voir cette année un éventail très large des différents champs explorés actuellement par les artistes. Confrontés aux sensibilités dont témoigne l’art en train de se faire en Suisse et en Europe, nous saisirons sans doute mieux ce qui caractérise des artistes comme Jinyun Cheong, Kangnam Cho, Eungki Kim, Youngsik Kim,Youngro Kwon, Myungil Lee, Hyojeon Park ou Misun Sim – pour ne citer que ceux-là.

Asie encore: on se souvient du succès rencontré par Olivier Delhoume, peintre, photographe, vidéaste et écrivain, lors de sa précédente exposition « Le Japon, la source » à Europ’ART, sous l’égide de la Fondation pour les arts visuels. Poursuivant les recherches artistiques qui sont les siennes depuis dix ans sur le temps en relation avec le Japon, il invitera cette année le public à une méditation sur le temps des villes et de la modernité à travers une sélection d’œuvres récentes réunies sous le titre: « Japon, le temps des villes ».

La 11e Exposition « D’où viens-tu? » annonce elle aussi de belles découvertes avec la participation d’artistes proposés par l’Angola, l’Equateur, la Pologne et le Portugal (liste non exhaustive encore).

Chaque année à Genève s’ouvre aux premiers jours de septembre un atelier en plein air: art’air. Plus de 300 artistes amateurs et professionnels, suisses et étrangers, se retrouvent dans une chaleureuse convivialité autour d’une passion commune qui s’appelle peinture, dessin, pastel, aquarelle… et Genève, leur modèle de référence pour la circonstance: Genève pose, Genève s’expose!

Grâce au dynamisme de ses membres fondateurs, dont la Ville de Genève, avec le Département de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports et sous l’impulsion de M. Philippe Aegerter, cette manifestation rencontre un grand succès populaire. Pour saluer cet événement généreux et accompagner son 5e anniversaire, une exposition réunira à Europ’ART une œuvre de chacun des douze lauréats des différents Prix art’air 2007.

Ce formidable engouement des artistes, médiateurs et diffuseurs pour Europ’ART est cette année accompagné par de notables nouveautés. Une d’entre elles est déterminante pour l’avenir de la foire.

Après 16 années d’activité, elle vient de rejoindre les salons dont Orgexpo est propriétaire. Celle-ci, rappelons-le, gère Geneva Palexpo, le Palais des Expositions et Congrès de Genève où a lieu chaque année Europ’ART, et, à ce titre, est engagée dans l’organisation de plusieurs salons mondialement connus comme le Salon international de l’automobile, ITU Telecom World ou encore de jeunes manifestations telle Geneva Classics, dédiée à la locomotion ancienne.

Si cette acquisition ne change ni la direction de la foire – M. Patrick Barrer l’assure entièrement –, ni son programme, ni son mode de fonctionnement, elle offre en revanche des perspectives nouvelles de développement au service des exposants d’ores et déjà perceptibles, en particulier sur le plan promotionnel, médiatique et organisationnel.

Qu’il s’agisse de nos partenaires-médias, des annonces dans la presse (Le Temps, La Tribune de Genève, 24Heures, L’Hebdo, Le Courrier, etc.), des échanges entre médiateurs (théâtres, éditeurs, etc.) ou des relations avec les visiteurs et acheteurs, nos actions sont en effet renforcées ou augmentées. Même chose pour nos principales publications – invitation à l’inauguration et Soirée-vernissage, avant-programme, affiche, catalogue – diffusées en Suisse et au-delà: près de 110'000 exemplaires imprimés cette année.

D’autre part, selon une procédure nouvelle, la 17e édition sera présentée à la presse les 19 mars et 25 avril 2008 (les journalistes intéressés peuvent adresser leur demande d’accréditation à rene.lambelet@geneva-palexpo.ch et des photos sont en ligne à leur intention).

Quant à l’inauguration officielle, elle se déroulera le 30 avril 2008, en présence de Monsieur Pascal Couchepin, Président de la Confédération.

La première journée de la foire sera conçue comme une « Journée portes ouvertes » – ainsi que le font régulièrement les ateliers et galeries à Genève – et donc gratuite pour tous (en relation avec le Salon international du livre et de la presse qui a lieu à côté et en même temps qu’Europ’ART).

La Soirée-vernissage, accessible seulement sur invitation, selon une procédure elle aussi nouvelle, mais toujours avec notre traditionnel verre de l’amitié, gagnera, elle, en visibilité dans la « Genève internationale » et le monde des affaires, c’est-à-dire parmi beaucoup de nos invités et visiteurs actuels et potentiels, chez lesquels la diversité des origines géographiques comme des préférences artistiques répond si bien à celle qu’ils trouvent à Europ’ART.

Les exposants disposeront d’un nombre accru d’entrées gratuites (à offrir à la clientèle, notamment pour ses retours à la foire après une première visite).

De plus, pour les visiteurs qui le désirent, l’accès à Europ’ART 2008 reste facilité avec la cARTe d’hôte (carte d’acheteur). Un privilège appréciable pour qui aime céder à ses coups de cœur à son rythme…

Enfin, ayant multiplié les partenariats avec la presse, nous devrions franchir le seuil des 30 titres suisses et étrangers annonçant Europ’ART 2008, dont ceux du cyberspace (tels www.artnowonline.com, www.idbazaar.com ou www.ceramique.com) et les radios Lausanne FM, One Fm, Virgin Radio (anciennement Europe 2), Radio Nostalgie. Nous bénéficierons à nouveau d’un éclairage rédactionnel exceptionnel de la télévision genevoise Léman Bleu, en relation avec l’émission Culture Club dédiée à notre 17e édition (et plus de 400 spots TV et radio, tous supports confondus).

Sous cette présentation seront regroupées jusqu’à l’ouverture de la foire d’autres informations complémentaires. Un bilan détaillé de la 17e édition sera mis en ligne avant l’été.
Patrick Barrer
Directeur d’Europ’ART
(février 2008)

Heures d’ouverture:
Mercredi 30 avril, jeudi 1er mai, samedi 4 mai, dimanche 4 mai
9h30 - 19h00
Vendredi 2 mai
9h30 - 21h30

Soirée de vernissage:
Mercredi 30 avril, de 19h00 à 21h00 (sur invitation exclusivement)

Entrée:
Prix d'entrée, combiné avec le Salon international du livre et de la presse:
Jeunes de 6-16 ans/AVS Fr. 5.–
Groupes dès 20 personnes,
par personne: Fr. 5.–
Adultes: Fr. 12.–
Sauf le 30 avril (Journée portes ouvertes): entrée gratuite pour tous.

Renseignements:
Consultez le catalogue Europ'ART,
en vente sur place Fr. 5.–

Direction:
Patrick Barrer, directeur d’Europ’ART
Sophie Dubuis, sous-directrice Geneva Palexpo
Adeline Beaux, Exhibition Manager

Organisation:
Fondation Orgexpo
C.P. 112
CH-1218 Grand-Saconnex
Tél. +41 (0) 22 761 11 11
Fax +41 (0) 22 798 01 00
E-mail: europart@geneva-palexpo

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Mardi 5 Février 2008
Lu 3983 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter