Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Genève, Musée d’art et d’histoire, Le profane et le divin dans les arts de l’Antiquité. De nombreuses pièces jamais exposées à ce jour. Jusqu’au 31 août

Il s’agit pour cette exposition de regrouper les fleurons du Musée Barbier-Mueller dans le cadre d’un rapprochement avec le Musée d’Art et d’Histoire.
Josef Mueller, amateur passionné d’œuvres d’art a acquis sa première toile à 20 ans, en 1907. Mais dès 1910 il se tournait vers les vestiges de l’Antiquité, fasciné par les idoles cycladiques et les bustes gallo-romains.


Des pièces jamais exposées

Figurine féminine, Princesse de Bactriane Fin du IIIe - début du IIe  av.
Figurine féminine, Princesse de Bactriane Fin du IIIe - début du IIe av.
Une sélection de cette collection constituée sur près d’un siècle présente ici plus de 250 œuvres d’art antique qui n’ont pas encore été montrées au public. Ouvrages en pierre, en céramique et en métaux précieux, vases, armes, parures, objets culturels, statuettes et sculptures, se côtoient, remarquables par leur qualité esthétique et tout autant par leur excellent état de conservation.
A noter la présence d’une splendide tête romaine en bronze du 1er siècle, qui illustre le mouvement classicisant, qui renvoie au règne d’Auguste, le premier empereur romain.
Ses traits, d’une beauté au-delà de l’humain, permettent d’identifier une divinité. D’autres sections regroupent les objets par culture considérée, et de l’Italie à l’Extrême-Orient les plus brillantes civilisations sont représentées.
Jacqueline Aimar

Jusqu’au 31 août, 41 (0)22 418 26 00


pierre aimar
Dimanche 22 Juin 2008
Lu 962 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter