Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Gallimard, 1911 - 2011, un siècle d'édition, Bibliothèque nationale de France François Mitterand, du 22 mars au 3 juillet 2011

La BnF célèbre le centenaire des Editions Gallimard. S’appuyant sur des pièces exceptionnelles et des documents largement inédits - manuscrits, photographies, correspondances, fiches de lecture, affiches et archives audiovisuelles - l’exposition parcourt un siècle d’histoire intellectuelle à travers l’itinéraire d’une des plus prestigieuses maisons d’édition françaises.


Gide, Claudel, Aragon, Breton, Malraux, Joyce, Faulkner, Saint-Exupéry, Michaux,

Gallimard, 1911 - 2011, un siècle d'édition, Bibliothèque nationale de France François Mitterand, du 22 mars au 3 juillet 2011
Sartre, Queneau, Ionesco, Pinter, Camus, Yourcenar, Duras, Kerouac, Modiano, Le Clézio, Kundera, Tournier... on pourrait écrire sans effort une histoire de la littérature et des idées au XXe siècle à la lecture du seul catalogue des Editions Gallimard. Derrière la célèbre couverture blanche aux filets rouge et noir siglée NRF se cache la richesse d’un catalogue aux multiples facettes, de la « Pléiade » à la « Série noire », du livre pour enfants aux collections de sciences humaines. Cent ans après leur création, les Editions Gallimard demeurent aujourd’hui la plus grande maison d’édition française indépendante, dotée d’un catalogue de quelque 40 000 titres.

L’exposition s’appuie sur les archives très riches et largement inédites de l’éditeur, sur les collections de la BnF et d’autres bibliothèques françaises ou étrangères, ainsi que sur les ressources de l’Ina. Le premier temps du parcours donne toute sa portée à la diversité exemplaire du catalogue. Les visages et les voix des auteurs majeurs du XXe siècle, comme Louis-Ferdinand Céline ou Jorge Luis Borges, viennent donner vie à un choix exceptionnel de manuscrits, de Paul Claudel à Jonathan Littell, en passant par La Condition humaine ou Le Deuxième Sexe. Il s’agit de suggérer le parcours des oeuvres, depuis leur création jusqu’à leur publication. Les étapes de cette « alchimie » sont évoquées à travers des fiches de lecture (signées par de grands auteurs de la maison comme Jean Paulhan, Raymond Queneau ou Albert Camus) ou des correspondances dévoilant le dialogue entre l’auteur et son éditeur.

Le deuxième temps du parcours retrace les grandes étapes de l’histoire de l’entreprise tout en donnant des coups de projecteur sur des enjeux particuliers de la « fabrique éditoriale » : comment faire vivre le fonds par l’intermédiaire de collections comme « Folio », « L’Imaginaire » ou la « Pléiade » ? Comment choisir le graphisme de la couverture d’un « Découvertes » ? Comment assurer la promotion d’un livre ? Des éditions de luxe à la littérature populaire, des revues d’avant-garde à la grande presse, l’ambition reste la même : se donner les moyens de mener, en toute indépendance, et durablement, une politique d’auteurs et de collections. Sans oublier les erreurs d’appréciation, les échecs ou les repentirs à l’égard de certains auteurs (Proust, Giraudoux, Montherlant ou Céline…), les concurrences entre éditeurs, les débats et polémiques animant l’histoire de la profession (prix littéraires, censures) et quelques excursions dans le domaine du théâtre avec l’aventure du Vieux Colombier, du cinéma ou de la musique. Enfin, affiches, maquettes et illustrations originales (de La Belle Lisse Poire du Prince de Motordu à Harry Potter) viennent illustrer cette histoire familiale, commerciale et culturelle qui est aussi celle d’une profession.

Présentation de l'exposition

Après les cent ans de La Nouvelle Revue française en 2009, les Editions Gallimard célèbrent en 2011 le centenaire de leur création. Fondée par Gaston Gallimard, André Gide et Jean Schlumberger le 31 mai 1911 dans le sillage de la revue littéraire, et présidée aujourd’hui par son petit-fils Antoine, c’est la plus grande maison d’édition indépendante française. Par la richesse de son catalogue, c’est aussi la plus prestigieuse, puisqu’elle a accueilli les plus grands auteurs français et étrangers. En consacrant une exposition à l’histoire de cette maison, c’est donc un siècle de vie littéraire et intellectuelle que la Bibliothèque nationale de France met à l’honneur.

L’exposition s’appuie sur les archives très riches et largement inédites de l’éditeur et sur les collections de la BnF. Elle bénéficie également de prêts exceptionnels du Musée d’Orsay, du Musée Rodin, de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, de la Comédie-Française, de la médiathèque de Bourges, de la médiathèque de Chartres (fonds Massin), de l’IMEC, du Roald Dahl Museum and Story Centre en Angleterre, et de nombreuses collections particulières.

Plusieurs spécialistes de l’histoire du livre et de la littérature au XXe siècle ont composé le comité scientifique de l’exposition : Pascal Fouché, Marie-Odile Germain, Claire Paulhan, Eric Vigne. L’exposition repose sur un dialogue entre la masse et l’exception. Il s’agit donc à la fois de suggérer l’ampleur du catalogue (par la présence des livres eux-mêmes dans de véritables bibliothèques, par le traitement monumental de certains types de pièces comme les fiches de lecture, les maquettes ou les affiches) et d’explorer une multitude d’histoires particulières, à travers les manuscrits, les correspondances, les archives éditoriales ou les illustrations. Plus de 350 documents originaux montrent donc cet éditeur à l’oeuvre.

Pour jouer la connivence avec le visiteur, les couleurs de la scénographie sont autant de clins d’oeil aux collections que chacun connaît sans peut-être le savoir : l’ivoire, le rouge et le noir de la « Collection Blanche » dominent et s’éclairent çà et là de compositions plus colorées qui évoquent les jaquettes contemporaines. En hommage à la « Série noire », c’est en noir et jaune que sont présentées les archives audiovisuelles de l’Ina, qui donnent vie aux acteurs de cette histoire.

Pratique

BnF I François-Mitterrand
Galerie François Ier
Quai François- Mauriac - Paris XIII

Horaires
Du mardi au samedi 10h -19h
Dimanche 13h-19h
Fermé lundi et jours fériés
Entrée : 7 euros, TR : 5 euros
Réservations FNAC,
Tél: 0892 684 694 (0.34 euros TTC / mn), www.fnac.com


Pierre Aimar
Mercredi 2 Mars 2011
Lu 767 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter