Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Frédéric Mistral, illustre et méconnu, par Gérard Baudin, HC Editions

Il y a maintenant plus d’un siècle, en 1904, Frédéric Mistral recevait le prix Nobel de Littérature pour son œuvre « si originale, si géniale et si artistique (…), ainsi qu’en raison de ses travaux importants dans le domaine de la philologie provençale ».


Frédéric Mistral, illustre et méconnu, par Gérard Baudin, HC Editions
De tous les écrivains et poètes, l’auteur de Mireille et le père du Félibrige est le seul au monde qui, par la poésie chantant sa province et composée dans sa langue régionale, ait été couronné du prix Nobel de Littérature.

Au fil des ans, si le nom de Mistral survit, le souvenir de son œuvre s’estompe. Les écoles ont depuis longtemps évincé ses écrits. Pour cause : ses poèmes et sa prose, dont toute la sève coule de sa langue maternelle, sont exagérément rangés sur les étagères des langues minoritaires, du folklore.

Lors des commémorations du centenaire de la naissance de Frédéric Mistral, en 1930, on pouvait lire dans un grand quotidien : “Il y a trop de Français qui ne savent pas que le nom de Mistral peut être prononcé comme celui d’Homère, comme celui de Virgile, comme celui de Gœthe… Tous les Français devraient ‘connaître Mistral’, qui ne fut pas un poète provençal ; qui est un poète universel, qui est un poète de la grandeur, de la fierté, de la noblesse, de l’émotion la plus haute, de l’expression la plus pure...”. Aussi, chaque citation, chaque article, chaque ouvrage nouveau s’élève en barricade contre l’oubli de sa mémoire, contre l’oubli d’une langue, contre l’oubli tout simplement.

La curiosité de l’auteur et la soif de rassembler une collection complète sur Frédéric Mistral permettent de présenter ici la première biographie illustrée de l’un des plus grands poètes du XXe siècle.

Félibre mainteneur depuis 2006, Gérard Baudin fonde dès 1979 le Conservatoire documentaire et culturel Frédéric Mistral.
Auteur de nombreux ouvrages d’histoire locale et régionale, il est également le créateur de la revue Échos de Provence.
Grand collectionneur, il a rassemblé depuis plus de trente ans une quantité inégalable de documents, lettres, photographies et autres témoignages sur la vie et l’œuvre de Frédéric Mistral.

Format : 23 x 28,5 cm - 160 pages
Broché avec rabats
Environ 300 illustrations en couleurs
ISBN 9782357200395
Prix Public : 24,50 €


Pierre Aimar
Dimanche 23 Février 2014
Lu 184 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter