Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Figurations, Au plus fort de notre temps. Musée d’art contemporain Saint-Martin, Montélimar, du 23 juin au 28 octobre 2012

Le très bel espace d’exposition Saint Martin de Montélimar qui fait enfin parler des lieux sans cela demeurés muets, propose dès le 23 juin, une grande exposition d’été. Elle réunit quatre artistes venus d’horizons divers, utilisant divers moyens d’expression.


Cliquez sur l'image pour accéder au site de la ville de Montélimar
Cliquez sur l'image pour accéder au site de la ville de Montélimar
« Dans notre époque si rapide, la liberté serait utopique. L’art plus que jamais s’enracine, la peinture dépasse les discours prometteurs, Schlosser, Segui, Klasen, trois peintres, trois univers, ils nous proposent un langage une évasion, un ailleurs. »
C’est Dominique Coffignier, commissaire de cette exposition qui donne ainsi au travers des artistes qu’il présente, les lignes de force du regard qu’il dirige vers l’art contemporain.
Un autre lieu, le Parvis de la Maison des Services publics, accueille Axel Cassel.

Des artistes différents, en plongée dans le monde

Gérard Schlosser né à Lille a fréquenté l’Ecole des Arts Appliqués avant d’étudier l’orfèvrerie et la sculpture en autodidacte puis de faire un rapide passage par les Beaux-Arts. Il vite et travaille actuellement dans la Drôme et à Paris. Fidèle de la Galerie Strouk, il compte à son actif de très nombreuses expositions collectives, avec Taulé et Rancillac, en figuration narrative et en nouvelle figuration. Depuis 1970, il a recours à la photographie et grâce à l’épiscope utilise la projection d’image « Schlosser est une caméra-œil, la caméra-œil d’un peintre-cinéaste, et pas seulement un œil. Mais cette caméra-œil – et cet œil – sont, comme ceux d’un cinéaste, indissolublement liés aux emplois du temps, aux emplois d’espaces d’une société » Alain Jouffroy.
Ses œuvres prennent le rôle et la valeur de leurs titres, causants très plongés dans la vie très ordinaire. « Tu as réglé ta cotisation ? », ou « Tu sais que Josette va se marier ?». Etranges peintures -dessins qui mettent le regard en porte à faux, en recherche d’explication, ses images s sont toutes en allusions, très charnelles. « Pourvu qu’il n’y ait pas de bouchon à Vienne » ou banalité de la vie, celle qui n’a nul besoin d’être ni dite ni peinte.

Peter Klasen né à Lübeck vit et travaille à Paris. L’artiste volontiers révolté est résolument engagé, il évoque la société industrielle la consommation, un monde lisse où l’artiste utilise les objets et les signes. Ses œuvres sont à la fois photos et collages réinterprétées à l’aérographie, s’inspirent de la société urbaine et de ses codes. Il a réalisé une fresque murale pour la station SNCF du Musée d’Orsay.

Antonio Seguí est Argentin, vit en France depuis 1963 et travaille à Arcueil. Chargé de prix et récompenses , il à enseigné à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts ( ENSBA).
Sa peinture fait agir en interactions des plans différents, des figures qui traversent la toile, chacune dans un monde différent.
Il dispose d’une étonnante capacité à traduire la foule, un grand nombre d’humains qu’il anime de vie et d’individualité. Ses expositions, souvent tournées vers l’Amérique du Sud, Brésil, Colombie, Pérou, Uruguay, Venezuela ont également visité la Croatie, la Grèce ou l’Irak.

Axel Cassel
L’artiste venu d’Allemagne expose depuis 1978 en France et à l’étranger. Il travaille en Normandie; avant tout sculpteur, il utilise également le dessin et la photographie, mais aussi la peinture dans ses travaux.
« Les hommes sont à terre, guerriers blessés- revenus de quelles campagnes ?- poètes tombés- en proie à quels tumultes ? …–. Les femmes sont debout, coulées en majesté dans le bronze de la sculpture, fleurs, mères, coupes, matrices …; l’univers somptueux qu’Axel Cassel réinvente sans cesse, puisant à une mythologie, entrevue et rêvée, toujours sollicitée ». G.Barrière
Son œuvre, vient tout droit des voyages, nombreux et lointains qu’il accomplit depuis longtemps en Nouvelle- Guinée- Papouasie, Java et Bali, au Burkina et au Népal et en Tanzanie et d’autres encore, et qui l’ont sans doute imprégné d’autres arts et d’autres matériaux à travailler, l’amenant à d’autres regards sur l’art et à d’autres façons de travailler.
Ses œuvres seront présentes sur le parvis de la Maison des Services Publics.
Jacqueline Aimar

Renseignements pratiques

Commissaire d’exposition : Dominique Coffignier
Vernissage de l’exposition vendredi 22 juin à 19h

Entrée : 3e, 1e50 tarif réduit (+60ans, chômeurs, bénéficiaires RSA...)
Possibilité de Pass Culture en juillet et août : 5e pour l’accès aux 4 lieux d’exposition (Musée d’Art Contemporain
Saint Martin, Musée de la Miniature, espace Chabrillan et Château des Adhémar) sur 7 jours.
Horaires d’ouverture : tous les jours de 11h à 18h
T. 04 75 92 09 98
www.montelimar.fr


Pierre Aimar
Vendredi 15 Juin 2012
Lu 568 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter