Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Festival d'Avignon Off 2015 : Le serment d’Hippocrate, de Louis Calaferte, au Collège de La Salle, 11h50, du 4 au 26 juillet


Festival d'Avignon Off 2015 : Le serment d’Hippocrate, de Louis Calaferte, au Collège de La Salle, 11h50, du 4 au 26 juillet
Une pièce méconnue et inédite sur les planches.
Le serment d’Hippocrate a été monté par Patrick Pelloquet en 2014, pour commémorer le 20ème anniversaire de la disparition de Louis Calaferte, auteur de la pièce. Ce n’est, pour le metteur en scène, pas le premier travail sur une œuvre de cet auteur car il avait mis en scène Les Mandibules en 1996, Une souris grise en 2004 et
Traffic, L’entonnoir et La bataille de Waterloo en 2009. « J’aime raconter la vie de ces personnages en prise avec des problématiques qui les dépassent dans un monde trop
grand pour eux. J’aime ces comédies à la tonalité grinçante » raconte Patrick Pelloquet. Comme Une souris grise, Le serment d’Hippocrate est une œuvre inédite car c’est la première fois que la pièce est mise en scène, les droits ayant été réservés à Patrick Pelloquet.

Une satire de la médecine.
Nous suivons l’histoire de « Lucien » et « Madeleine » qui hébergent chez eux « Papa » 78 ans, père de Lucien et « Bon maman » 77 ans, mère de Madeleine. Nous pénétrons dans leur intimité le jour où « bon maman » fait une syncope pendant le déjeuner. Les venues de différents médecins, invoquant des diagnostics très différents avec force et certitude provoquent le doute au sein des membres de la famille, déjà fragilisés par la situation. Pour Patrick Pelloquet, Le serment d’Hippocrate nous parle avec humour de l’ultime désarroi, de l’ultime inquiétude de l’homme âgé et de la trahison du « serment », elle nous parle des relations intergénérationnelles, de l’envie d’être et de survivre. L’œuvre est une comédie grinçante qui tend à démontrer qu’à plus ou moins long terme les médecins n’auront même plus besoin de voir les malades… pour les soigner !

La seconde venue du spectacle à Avignon !
C’est pour l’équipe du Serment d’Hippocrate, la seconde venue au festival d’Avignon. Cette pièce produite par le Théâtre Régional des Pays de la Loire a été créée lors de l’édition 2014 du festival off d’Avignon. Cette comédie inédite était jouée au Grenier à Sel en 2014, avec le soutien du Conseil Régional dans le cadre de l’opération « Les Pays de la Loire au Grenier à Sel ». Les représentations avaient connu un franc succès auprès du public comme de la presse, qui l’avait qualifiée de « comédie acide, où la mécanique de destruction est réglée au cordeau » [Gérald Rossi de L’humanité]. Cette année, c’est avec un grand plaisir que nous vous proposons à nouveau cette pièce, au Collège de La Salle - 3 place Louis Pasteur- tous les jours du 4 au 25 juillet à 11h50.

Distribution:
Gérard Darman (Papa) - Pierre Gondard (Docteur Blondeau père) - Patrick Pelloquet (Lucien) - Christine Peyssens (Madeleine) - Yvette Poirier (Bon maman) - Georges Richardeau (Docteur Blondeau fils)
Scénographie : Sandrine Pelloquet | Costumes : Anne-Claire Ricordeau | Création lumière : Emmanuel Drouot Maquillage : Carole Anquetil (création), Edith Arnaud (réalisation)

Informations pratiques :

Du 4 au 25 juillet sans relâche – 11h50 – durée 1h20 Tarifs : 17€ / 12€ (carte OFF et -18 ans)
Réservations : 04 32 76 20 43 / resa.lasalle@gmail.com


Pierre Aimar
Mercredi 24 Juin 2015
Lu 202 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter