Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Festival d'Avignon Off 2015 : Le collaborateur, « Mensonges », du 5 au 7 juillet 2015, à La Chartreuse, Villeneuve-lès-Avignon, à 11h


« Mensonges » est une aventure théâtrale politique et poétique autour du mensonge public menée par la compagnie Le Zéphyr sous la direction de Véronique Bellegarde et avec le soutien de la Maison Antoine Vitez et du Centre National du Théâtre. Six courtes fictions dramatiques de six auteurs européens abordent, avec la singularité de son style, un sujet différent : la falsification de l’histoire, l’insécurité, la corruption, les conflits de territoire, la religion, les lois agricoles européennes... Il semblerait que tous les domaines soient concernés, que les mensonges s’accumulent. Un mensonge en entrainant un autre, un effet de spirale se produit. Un journaliste enquête mais n’est-il pas d’ailleurs lui-même piégé au jeu ambivalent du vrai et du faux ?

- That moment de Nicoleta Esinencu, traduit du roumain (Moldavie) par Alexandra Lazarescou
- Bélial de Yannis Mavritsakis, traduit du grec par Michel Volkovitch
- L’heure de religion de Davide Carnevali, traduit de l’italien par Caroline Michel
- Faillite / Le monologue de l’agriculteur de Christian Lollike, traduit du danois par Catherine Lise Dubost
- Trois mots, de Frédéric Sonntag
- Le Collaborateur de Josep Maria Miró, traduit du catalan par Laurent Gallardo

Lecture déambulatoire de l’intégralité des pièces à la Chartreuse dans le cadre des Rencontres d’été. Avec Quentin Baillot, Christophe Brault, Julie Pilod, Odja Llorca et Philippe Thibault (musique). Dramaturgie : Frédéric Sonntag. Conception et mise en espace : Véronique Bellegarde

Le collaborateur
Un homme malade jouissant d’une certaine notoriété publique vit reclus dans sa demeure, sans aucun contact avec l’extérieur. Un biographe souhaite le rencontrer pour écrire le récit de son existence. Mais ne pouvant l’approcher, il se résigne à contacter un proche qui prétend bien le connaître. Dans sa quête de vérité, c’est à un tiers que doit s’en remettre le biographe. Mais peut-il se fier à la parole de ce témoin ? Biographe et témoin sont-ils prêts à collaborer ?
Comment se constitue une vérité historique ? Le témoignage donne-t-il accès à la réalité des faits ou nous entraîne-t-il nécessairement dans le domaine de la fiction ? Quels rapports entretient le langage avec la vérité ? « On ne devrait pas dire une chaise, mais une peut-être chaise » écrivait Wittgenstein. Le collaborateur est l’histoire de ce « peut-être ».

Production Le Zéphyr, avec l’aide au compagnonnage avec un auteur (DRAC Île-de-France/DGCA), du Centre national du Théâtre, de La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon (Centre National des Écritures du Spectacle), le soutien de La Mousson d’été, de la Maison Antoine Vitez (centre international de la traduction théâtrale), du Conseil des Arts du Danemark et de l’Institut Ramon Llull. Le site d’information MEDIAPARTest partenaire de “Mensonges“.

La Chartreuse, Rencontres d’été, 58 Rue de la République, 30400 Villeneuve-lès-Avignon



Pierre Aimar
Dimanche 21 Juin 2015
Lu 146 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter