Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Festival d'Avignon Off 2015 : Amour mensonge et obus de 75, à l'école du spectateur, du 7 au 26 juillet


Présentée en avant première les 23 et 24 avril 2014 dans le cadre d’une résidence au centre culturel Aragon d’Oyonnax en partenariat avec les centre sociaux de la ville. Cette création est également co-produite par le Grand Angle de Voiron (octobre 2014) et l’Heure Bleue à St Martin d’Hères (septembre 2014).
Ce spectacle s’inscrit dans le prolongement du travail de mémoire engagé par la compagnie pour l’organisation de la commémoration citoyenne du 11 novembre 1943 réalisé avec 700 habitants de la ville, en présence du président de la république Française et retransmise en direct sur France2.

Il est présenté en 2 versions dans le cadre de l'année de commémoration nationale du centenaire de la guerre 14/18.
Amour, mensonge et obus de 75 (dès 13 ans) créé en avril 2014, sera décliné en version jeune public (8-12 ans) en octobre 2014.

L’émotion et le rire s’invitent dans l’Histoire

L’insoumission et la Résistance ont pris corps dans de minuscules interstices d’humanité, échappés de deux “théâtres” d’opérations inhumains, les guerres de 14-18 et de 39-45.

Le pitch

Deux personnages, mi-poignants mi-burlesques, rescapés de la mémoire... revivent leur parcours d’aventuriers de la guerre et de l’amour. Entre musique et chants, entre corps et textes, ils vident leurs sacs de campagne et nous renvoient à l’absurdité de ces guerres, avec humour et dérision. L’amour, elle, telle une ronce florissante, lézarde les murs de fusillés, et les ruines de l’injustice..., à travers ce qui en constitue les substances premières, l’amour et la mort.

Un spectacle où l’évasion nous échappe, où la passion pacifie, où l’esprit sème l’espoir, «Amour, mensonge et obus de 75» se livre sans conditions, et vous délivre sans ordonnance, ni limite d’âge.

Découvrir et redécouvrir cette histoire qui est la notre peut s’envisager par le biais du sensible et de l’humour. Notre spectacle sera une ode à la passion créatrice de ceux qui ont tout risqué, qui ont frôlé la mort, et qui nous ont offert un espoir. L’espoir que malgré les atrocités de la guerre et les massacres, la vie ait encore un sens, et que sur un terreau monstrueux peut germer la promesse d’un avenir, et la certitude que l’amour existe.

Mise en scène : Guillaume Paul
Musique : Quentin Allemand
Scénographie : Amandine Fonfrede
Costumes : Maryline Messina
Lumières : André-Paul Venans
Son : Bernard Lévéjac
Un spectacle créé et interprété par : Serge Catanese et Camille Pasquier

S'y rendre



Pierre Aimar
Vendredi 26 Juin 2015
Lu 145 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter