Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Festival Vaison Danse : Dada Masilo et Pokemon Crew mettent le feu au théâtre. Vaison la Romaine du 13 au 28 juillet 2013

Du Lac des Cygnes, Swan Lake, à la manière d’Afrique du Sud avec Dada Masilo, la toute dernière révélation de la danse sud-africaine, qui, dans le creuset de Johannesburg, a inventé, entre danse tribale, classique et contemporaine, une danse virtuose qui ne ressemble à aucune autre ;


Le Lac des Cygnes, revu et corrigé par Dada Masilo © DR
Le Lac des Cygnes, revu et corrigé par Dada Masilo © DR
à Pokemon Crew un collectif né à la fin des années 90 sur le parvis de l'Opéra de Lyon, qui devient le "crew" le plus titré au monde dans le circuit du "Battle", bien des formes de spectacle dansé vont paraître à Vaison.
Le Lac des Cygnes, tout le monde connaît ce ballet par la musique de Tchaïkovsky. Mais ce ballet joyeusement revisité qui fait exploser les tabous et les codes du genre ballet romantique, reste à découvrir : oubliés les lacs et les cygnes au profit des problèmes de la société sud-africaine, intolérance, mariage forcé, sida, violence. Dada Masilo, en conteuse de génie, danse tout cela avec humour, dans une transe rapide et joyeuse, métissant rythmes zoulous et légèreté classique. (13juillet, 22h)

Angelin Preljocaj, habitué de Vaison présente les Nuits, non pas celles de Musset, mais celles d’Orient parmi les Mille et une nuits. Le texte écrit en système des poupées gigognes a fasciné des générations par son érotisme et sa magie qu’Angelin Preljocaj a repris pour figurer la place de la femme dans la société. Avec 18 danseurs et des costumes d’Azzedine Alaïa sur une musique de Natacha Atlas et Samy Bishai. (17 et 18 juillet, 22h)

Venue du Canada, la Compagnie Les 7 Doigts de la Main présente Traces, et évolue avec 6 codirecteurs artistiques aux commandes d’un collectifpour proposer un cirque d’auteur, plein de créativité et d’humanité, aux performances techniques époustouflantes au milieu d’un invraisemblable bric-à-brac. Ils savent tout faire et mêlent joyeusement acrobatie, musique et danse, arts de la rue, skateboard et basket… Sur une chorégraphie de Shanna Carroll et Gypsy Snider. (21 et 22 juillet, 22h)

La Compañia Miguel Angel Berna se tourne vers l’âge d’or de la civilisation hispanique. C'est l’époque mythique ouverte à tous les possibles qu'évoque Miguel Angel Berna, un des plus grands danseurs espagnols, virtuose des "castanuelas" (castagnettes), héros moderne d'une danse antique, la Jota, qui a marqué l'âme espagnole depuis près de 1 000 ans. L’artiste, servi par une élégance une puissance et une finesse hors du commun sait à merveille enflammer les foules. (25 juillet, 22h)

Avec Silence on tourne ! par Pokemon Crew, on change de génération et de style. Car il s’agit d’un collectif né à la fin des années 90 sur le parvis de l'Opéra de Lyon; son ascension est fulgurante et le crew remporte victoire après victoire tous les concours internationaux. Silence, on tourne !, sa dernière création, se situe entre deux univers artistiques, celui du cinéma d'avant guerre et celui des danses urbaines d'aujourd'hui.
Entre ces deux mondes, la magie opère et les liens entre le cinéma en noir et blanc et une danse toute en couleurs sont presque fusionnels. (28 juillet, 22h)

Danses au Nymphée 1 et 2 : Racines Croisées et Macaleambo
Racines croisées : Cette soirée est consacrée à des jeunes artistes qui s’inspirent de leur culture traditionnelle, l’interrogent et portent un regard contemporain sur les danses ancestrales dont ils sont issus. (24 et 27 juillet).
Jacqueline Aimar
Du 13 au 28 juillet, 04 90 28 84 49


Pierre Aimar
Dimanche 9 Juin 2013
Lu 357 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter