Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Festival Super Eros – Edition 3, du 18 au 23 Février 2013 au Croiseur, Lyon

Semaine de la représentation érotique sous toutes ses formes et dans tous ses états.


Fragile(?) de Mélanie Le Grand, les 20 et 22 février © DR
Fragile(?) de Mélanie Le Grand, les 20 et 22 février © DR
A une époque où « la société rend illusoire tout espoir de vie romantique » et où l'exhibitionnisme règne en maître de cérémonie médiatique il apparaît constructif d'ausculter sur le mode d'une union libre les accords artistiques de nos représentations érotiques pour en saisir leur stade exact de réchauffement et savoir en quoi elles demeurent capables d'alimenter la relation entre désir et fantasmes...
Pour cette 3e édition, le Festival Super Eros, laisse libre cours à une expression débridée et pluridisciplinaire qui, de Patrick Siboni au Mélodrame en passant par Jean-Marc Avocat, Le Bal des Ardents, la performance ou la danse contemporaine, réservera surprises et permettra expérimentation de nombreux évènements créés de toute pièce pour l'occasion.

Programme

Fragile(?) de Mélanie Le Grand
Performance

Une femme en apesanteur, flottant à quelques centimètres du sol, est une sculpture animée, femme plastique suspendue dans ses fils. Souveraine d'un monde mécanique, elle est un corps puissant dans un effort hyper esthétisé, qui, épuisé, défait, trouve un nouveau souffle intime, profondément joyeux et libre. Dans ce solo performance, il est question de liberté, celle du corps des femmes et de ce qu’elles en font.
Avec : Mélanie Le Grand
Musique : Charles Premier
Durée : 10mn
Les 20 et 21 février à 22h

Histoire de corps par Ivanka Moizan et Claire-Marie Ricart
Danse Contemporaine

Tout le monde a le droit à l’érotisme. Cette pièce a été spécialement créée pour le festival EROS. Elle est inspirée par l’actualité récente. Que l’on soit hétérosexuel, homosexuel ou encore transgenre … Tout le monde a le droit à l’érotisme.
Sur scène, ce ne sont pas deux personnes, homme ou femme, mais deux corps, s’abandonnant à l’éveil de leurs sens, de leurs fantasmes, de leur désir et au plaisir. En fond de scène, de brèves images d’une intimité fragile, secrète et mystérieuse, contrastent leur relation, sans pudeur, avec le public.
Danseuses: Ivanka Moizan et Claire-Marie Ricart
Musique: Eskmo
Lumières: Marquis
Vidéo et montage: Lisa Marandin / Emerick Touilloux
Durée : 10 mn
Le 22 février à 22h45 et le 23 février à 23h

Accord de corde par Clémentine Artois
Acrobatie sur corde

Une corde suspendue. Un corps serré dans une robe. Des voix. Des souffles. Une envie: baiser, faire l'amour, grimper au rideau... Où quand l'érotisme est violence, et que le sexe vacille entre douleur et plaisir. Tout cela avec une corde suspendue, un corps serré dans une robe. Des voix. Des souffles. Une envie.
Interprète: Clémentine Artois
Musique : Yannick Durand
Durée: 15 mn
Le 23 février à 23h15

Les belles endormies de Yasunari Kawabata
Théâtre

Parvenu au soir de sa vie, le vieil Egushi fréquente la maison des ‘’Belles Endormies’’… Comme tous les vieillards clients de cet établissement, il vient s’allonger pour la nuit aux côtés de jeunes créatures à peine sorties de l’adolescence, et plongées artificiellement dans le sommeil, un ‘’sommeil de mort’’… Il vient y savourer, avec délice et plus encore avec douleur, la dernière illusion d’un érotisme que la vieillesse exile dans le souvenir, le regret et le désespoir…
Adaptation du roman et mise en scène : Jean Marc Avocat
Avec : Charlotte Michelin et Jean Marc Avocat
Musique : Sergueï Rachmaninov
Durée : 90 mn
Du 19 au 21 février à 19h, les 22 et 23 février à 20h30

L’Art du Strip-Tease de Jean-Marc Avocat
Théâtre l’Etoile Royale jusqu’au 21 février 2013.

L’Art du Strip-Tease ? C’est l’Art de tous les arts ! Celui de la peinture, celui de la musique, celui de la scène… C’est aussi le suspens absolu, même si et parce que nous en connaissons tous le dénouement ! Enfin, c’est la suprême métaphysique, le retour à L’Origine du monde, la quête insatiable du Graal, du Walhala… Et les strip-teaseuses sont des anges de la Beauté…
Texte et Mise en scène : Jean-Marc Avocat
Avec : Aude Carpintieri, Jean Marc Avocat et Alain Bert
Musique : Hector Berlioz, Franz Schubert et Wolfgang Amadeus Mozart

Hommes sweet hommes par la Cie Les Hallumineurs
Théâtre

Il parait que les hommes sont distants, il parait...
Il parait que les hommes sont vulgaires, il parait...
Il parait que les femmes sont douces et n'ont pas de couilles. Il parait.
Paroles d'hommes, désirs de femme.
Que c'est bon, des cochonneries susurrées à l'oreille. Et puis aussi, parce qu'on nous vend du sexe à tour de bras, par-ci, par-là, sortez vos billets! Une vraie vente aux enchères: diner en tête à queue, oups, en tête à tête à gagner, et c'est vrai.
Avec: Samuel Tarlet, Léonard Kahn, Andrès Bocanegra, Tristan Chevallier, Clémentine Artois.
Durée: 45 mn.
Le 19 février à 20h30 et le 22 février à 21h45

Quand la viande parle de Bruno Allain par la Cie Organe Théâtre
Théâtre

Cette oeuvre rassemble vingt-six saynètes balayées par l’excès. Les personnages s’y expriment sans aucune retenue, dans un langage compact et survolté propre à faire pâlir les lecteurs les plus blasés.
Courtes pièces crues ou saignantes à dévorer au choix mais sans modération.
Sous la direction de Céline Bertin Avec : Sterenn Séjourné, Aurélien Vandenbeyvangue, Guillaume Luquet et Céline Bertin Durée : 10mn
Le 19 février à 21h30, les 20 et 21 février à 21h45, les 22 et 23 février à 20h

Ogre-S- d’Oriane Moisant
Danse - Théâtre

Dans La Ville Où Tout Va Bien il y a deux ogresses. Une mère et sa fille. Dans un endroit curieux : un cabinet dentaire. Elles se nourrissent de chair masculine… Soudain un homme arrive, différent des précédents. Avaler, absorber, déchiqueter, mordre, croquer, bouffer, s’empiffrer, s’engraisser, déguster, se bâfrer, savourer… Bientôt ils auront dévoré le monde. Alors ils connaîtront la faim.
Ecriture et mise en scène : Oriane Moisant
Chorégraphies : Jade Saget
Costumes : Etienne Delfini-Michel
Avec : Etienne Delfini-Michel, Anne-Laure Sanchez, Cora Badey, Damien Hirschinger.
Musiques : Les Tambours du Bronx : Noki, No control, Nostalic. Michael Rabin: The early years - Paganini caprices. Venetian Snares: Hiszékeny.
Durée: 60mn
Les 20 et 21 février à 20h30 et le 23 février à 19h

Duel de Céline Meillaud (Cie Kérozène)
Performance tantrique

S’aimer à en perdre la raison
S’aimer à se déchirer, se faire souffrir, se haïr
S’aimer à vouloir s’anéantir…
Et pourtant s’aimer intensément, passionnellement, outrageusement, irrévocablement. Découvrir une fusion si parfaite qu’elle vous consume, vous brûle, vous submerge, vous transperce, vous renverse, vous contrôle, vous chavire, vous asphyxie, vous tue à petit feu..
Aussi fugace que la passion, cette performance se veut courte, intense et alchimique. Enchevêtrement des sens, des matières, des émotions, des arts… où le public est invité à déambuler sur le plateau afin d’être « au coeur de l’action ».
Texte et mise en scène : Céline Meillaud
Avec: Céline Meillaud et Stéphane Perrichon
Création lumière et son : Lucas Fernandez
Crédit photo : Nadège Robert
Durée : 20mn
Les 20 et 21 février à 22h15

Les Parfums de la Trahison, Par la Cie Lune Noire.
Mélodrame

Le destin bouleversant d'une femme mariée dans les années 50...
Un mari au bord du gouffre...
Et une bonne bienveillante...
Vous emportent dans le tourbillon de l'amor !
Avec : Ambre Cossali, Martin Dubuis, Camille Hudry et Carmel Petit
Durée : 30mn
Les 19 et 23 février à 21h45 et le 22 février à 19h


Pratique

Scène 7 / Le Croiseur
4 rue Croix Barret Lyon 7ème
04 72 71 42 26
TARIFS
Pass Soirée : 5€
Tarifs spectacles :
- Les Belles Endormies : Tarif plein 12€ / tarif réduit 8€ / tarif -12 ans 4€
- Ogre-S : Tarif plein 12€ / tarif réduit 8€ / tarif -12 ans 4€
Plus d’information sur www.scene-7.fr


Pierre Aimar
Samedi 19 Janvier 2013
Lu 1109 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter