Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition rétrospective de l’agence de photographes berlinoise Ostkreuz du 6 février au 10 avril 2016, à la Friche la Belle de Mai, Marseille

Après un anniversaire à Paris en 2015, le Goethe-Institut a le plaisir de présenter l’exposition « 25 ANS OSTKREUZ » à Marseille !


Salle d’interrogatoire © Thomas Meyer Ostkreuz
Salle d’interrogatoire © Thomas Meyer Ostkreuz
L’agence de photographes OSTKREUZ fête ses 25 ans et présente une rétrospective de ses œuvres à la Friche la Belle de Mai du 6 février au 10 avril 2016.

Aujourd’hui l’agence est devenue l’un des collectifs de photographes d’Allemagne les plus renommés. Ses membres, âgés de trente à soixante ans, sont d’éminents auteurs-photographes, avec chacun leur griffe unique. En 25 ans d’histoire de l’agence, les photos ont été montrées dans des expositions et des ma­gazines du monde entier. En même temps, OSTKREUZ est devenu un important forum pour la photographie, impulsant des expositions thématiques sur des sujets de société explosifs, et des débats animés sur l’avenir de la photographie.

La rétrospective offre une vision détaillée de la manière dont OSTKREUZ aborde et comprend la photographie. D’un côté, il y a la confrontation avec sa ville, Berlin, dont elle observe depuis le début les changements et les contradictions. C’est ainsi que des clichés pris immédiatement après la chute du Mur et présentant l’évacuation violente d’immeubles squattés à Berlin-Est font pendant à de récentes vues d’intérieur d’appartements cossus de l’Ouest. Des polaroids d’un temps où la ville changeait presque tous les jours de visage se trouvent à côté de photographies de lieux où l’esprit de la Stasi semble planer aujourd’hui encore. Mais l’exposition met également en valeur le regard spécifique que portent les photographes sur le mon­de et ce qui les réunit. Cela peut être un reportage sur la culture « heavy metal » des jeunes, le portrait de la Cour internationale de Justice ou une étude sur les commémorations – du Printemps de Prague jusqu’à la révolution égyptienne. Rassemblés, les travaux forment une mosaïque colorée de différents styles et approches caractéristiques de l‘époque où ils ont été réalisés. De cette façon, l’exposition reflète le développement de la photogra­phie de ces 25 dernières années. À Berlin, en Allemagne et au-delà.

Pratique

Vernissage le 5 février 2016 à 18h – en présence des photographes
Exposition jusqu’au 10 avril, de 13 h à 19 h (sauf lundi), entrée: 5€/3€
La Friche la Belle de Mai
4e étage de la tour-panorama
41 rue Jobin
13003 Marseille



Pierre Aimar
Mercredi 13 Janvier 2016
Lu 99 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter