Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition centenaire du 7 mai au 30 octobre / « 1916-2016 L'Aventure Saint-André », Villeneuve lez Avignon

L'abbaye Saint-André fête cette année les 100 ans de son acquisition par le collectionneur Gustave Fayet, l'aïeul de la famille actuelle. Un merveilleux prétexte pour faire revivre l'aventure d'une renaissance


Exposition centenaire du 7 mai au 30 octobre / « 1916-2016 L'Aventure Saint-André », Villeneuve lez Avignon
Une métamorphose dans un style romantique
C'est une émouvante rétrospective qui va prendre place dans le nouvel espace d'exposition de l'abbaye ainsi que dans les jardins. Ce parcours muséographique, riche en témoignages : photos, ouvrages, peintures, dédicaces et objets personnels retrace ce centenaire au travers de trois figures emblématiques des lieux, qui ont marqués l'abbaye par leurs actions et leurs extraordinaires sensibilités : Gustave Fayet, Elsa Koeberlé et Roseline Bacou.
L'artiste, mécène et ami de Gauguin et Redon, Gustave Fayet est le premier à entrer en scène, faisant l'acquisition de l'abbaye Saint-André en 1916 pour sauver ce patrimoine, comme il venait de le faire pour l'abbaye de Fontfroide, huit ans plus tôt. Il confie ce lieu inouï à son amie poétesse Elsa Koeberlé qui en avait fait la découverte. Tous deux étant tombés sous le charme du site.
Cette artiste alsacienne va opérer les premières grandes mutations dans un style remarquable, la rénovation du rez-de jardin de l'abbaye où elle habitera avec son amie peintre Genia Lioubow et la création très personnelle des parterres à l'italienne, bassins, roseraie, pergola ... Faisant intervenir tailleurs de pierre, ouvriers des bâtiments, une entreprise qui découragea plus d'un architecte et maître d'œuvre.

A la mort d'Elsa Koeberlé, en 1950, c'est la petite-fille de Gustave Fayet, Roseline Bacou, à peine âgé de 27 ans, future conservatrice du cabinet de dessins du Louvre, qui va prendre la suite de ces travaux avec tout autant de fougue et d'enthousiasme. Elle va ouvrir les salons du haut, créer les jardins méditerranéens, mettre à jour les assisses des églises et les arcades du cloître, retrouver la physionomie d'origine de la chapelle de Sainte-Casarie... jusqu'à ouvrir le palais abbatial au public en 1990 : la consécration du rêve d'une vie.

Un lieu inspirant pour de nombreux artistes
Cette exposition c'est aussi la mise en lumière de modes de vie durant un siècle à l'abbaye, qui se souvient encore des Demoiselles du fort, comme on les appelait, se baignant dans les bassins, entourées de leurs chats ou installées dans leur atelier de peinture sous les voûtes ? Pétris d'art, ces trois personnages vont faire de l'Abbaye un havre de culture, ouvert aux artistes comme Paul Claudel, Robert Doisneau... Un art de vivre singulier, plein de fantaisie, tourné vers les arts et les lettres.
1916-2016 L'Aventure Saint-André, du 7 mai au 30 octobre. Tarif : exposition comprise dans le billet d'entrée des jardins.

Pratique

Abbaye Saint-André
rue Montée du Fort
30400 Villeneuve lez Avignon

Plus d'infos et l'agenda complet sur : www.abbayesaintandre.fr.
Contact : 04 90 25 55 95 ou info@abbayesaintandre.fr

Sur place : boutique, café en terrasse dans les jardins, panier pique-nique (du 1er mai au 30 septembre).
Ouverture du 1er mars au 30 octobre sauf les lundis. Ouvert les jours fériés, y compris les lundis de Pâques et de Pentecôte.
Horaires : de mai à septembre : de 10h à 18h - en mars et octobre 10h -13h et 14h -17h -en avril 10h -13h et 14h -18h.



Pierre Aimar
Lundi 29 Février 2016
Lu 76 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter