Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Venetian and flemish masters au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, du 11 février au 8 mai 2011

Une cinquantaine d’œuvres de premier rang (Bellini, Tiziano, Canaletto - Van Eyck, Bouts, Jordaens, etc) en provenance de l’Accademia Carrara di Bergamo séjourneront au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et dialogueront avec une quinzaine de chefs-d’œuvre provenant du Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers (KMSKA).


Jacob Jordaens, Bacchus, 17th Century, KMSKA © Lukas |Art in Flanders vzw
Jacob Jordaens, Bacchus, 17th Century, KMSKA © Lukas |Art in Flanders vzw
Cette ambitieuse exposition, regroupant des chefs-d’œuvre provenant de l’Accademia Carrara di Bergamo et du Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers (KMSKA), montre que les écoles flamandes et vénitiennes n’existent pas l’une sans l’autre. Venetian and Flemish Masters illustrent quatre siècles de contacts et d’influences réciproques entre la Lombardie et la Flandre, qui ont façonné à leur tour non seulement un pan crucial de l’art occidental mais aussi, d’une certaine manière, l’identité européenne. Giovanni Bellini a croisé les œuvres de Rogier van der Weyden et vice-versa, tout comme Pierre-Paul Rubens a un jour contemplé les œuvres du Titien et de Véronèse. Cette circulation des œuvres et des collections ne pouvait exister que parce que les échanges maritimes, commerciaux et politiques entre le nord et le sud étaient féconds.

Si d’autres régions d’Italie ont elles aussi eu une indéniable et fondamentale influence durant la même époque, seule la Vénétie pouvait se vanter des points de contacts aussi réguliers que nombreux sur une période aussi longue. Si au XVe siècle la Flandre et la Vénétie se regardent l’une l’autre, leurs chemins divergeront par la suite lorsque la Flandre se tournera davantage vers Rome et sa tradition picturale. Au XVIIe siècle, elle retrouve la Vénétie à travers Rubens.

Les quatre grands volets de l’exposition

L’exposition Venetian and Flemish Masters, articulée en quatre sections, parcourt quatre siècles essentiels de la peinture européenne (du XVe au XVIIIe siècle) et illustre les nombreux points de contacts et d’influence jalonnant les rapports entre Bruxelles, Bruges, Anvers et Venise comme autant de lieux d’école et d’émulation :

le quattrocento et la naissance du portrait et la peinture de dévotion, où Pisanello et Giovanni Bellini sont mis en confrontation avec d’autres maîtres tels que Rogier van der Weyden ;
le cinquecento, les paysages et la dévotion avec la présence d’œuvre du Titien, de Palme l’Ancien mais aussi de Véronese, mis en regard avec leurs collègues flamands ;
le seicento – Le Sacré et le Profane – où Rubens, Padovanino et Tiepolo interpellent les sens au travers de leurs illustrations de thèmes sacrés et profanes ;
les scènes de genre et vues du settecento où Canaletto, Francesco Guardi, Pietro Longhi sont mis en parallèle avec des maîtres du Nord qui les ont parfois précédés et influencés.

Intervention de l’artiste Berlinde de Bruyckere dans l’exposition

Artiste gantoise de renommée internationale, Berlinde de Bruyckere (Gand, 1964) travaille, sculpte, questionne et illustre notamment le corps humain. Interrogeant l’Histoire et l’Humanité de façon globale, son art utilise principalement la peinture ancienne mais aussi moderne comme source d’inspiration. Ses références étant principalement la peinture allemande et italienne, l’artiste présentera deux œuvres dans l’exposition Venetian and Flemish Masters et entamera ainsi un dialogue avec les maîtres italiens et flamands.

Bergamo et Anvers : un pôle muséal exceptionnel

Fondée en 1796 par Giacomo Carrara, l’Accademia Carrara – aujourd’hui la 5ème collection la plus importante d’Italie après la Galleria dell’Accademia de Venise – est l’hôte prestigieuse de pas moins de 2000 œuvres dont une partie importante sont des chefs-d’œuvre absolus de la peinture italienne allant de la Renaissance au XVIIIe siècle. Le musée est situé à Bergamo (Lombardie), longtemps la capitale continentale de la Sérénissime République de Venise, ce qui lui valut d’abriter de nombreuses œuvres majeures issues de sa riche école picturale. De la pensive Vierge à l’Enfant de Giovanni Bellini à l’émouvante Madonne du Titien, environnée d’un paysage harmonieux et serein, et au célèbre Saint Sébastien de Raphaël, de nombreux chefs-d’œuvre témoignent de l’extraordinaire richesse du musée de Bergamo.

De son coté, le Koninklijk Museum voor Schone Kunsten Antwerpen (Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers), situé au cœur de la ville, est le musée principale de la Communauté flamande. Il recèle une impressionnante collection d’œuvres fondamentales offrant un aperçu de l’histoire de l’art dans les Pays-Bas du Sud et en Belgique. Outre un ensemble impressionnant de primitifs flamands et d’œuvres baroques de Rubens et de ses contemporains, le musée met également à l'honneur les artistes mondains du XIXe siècle et les modernistes James Ensor et Rik Wouters. Sa collection Ensor est la plus importante au monde et celle de Rik Wouters, la plus vaste. Le musée expose l'art de chez nous à côté d'œuvres de grands artistes étrangers tels que Jean Fouquet, Le Titien, Frans Hals, Auguste Rodin et Amedeo Modigliani. La collection permanente n’est en ce moment pas accessible en raison de travaux de rénovation.

Informations pratiques

Lieu
Palais des Beaux-Arts (Circuit Rue Royale)
Rue Royale
1000 Bruxelles

Dates
11.02.2011 – 08.05.2011
Heures d’ouverture
Mardi > dimanche, 10.00 > 18.00
Jeudi, 10.00 > 21.00
Prix
€ 10,00 (réductions : www.bozar.be)


Pierre Aimar
Vendredi 14 Janvier 2011
Lu 1162 fois


Commentaires articles

1.Posté par deashelle le 18/02/2011 23:39
Le commentaire que j'ai fait de cette belle exposition est en ligne sur le réseau Arts et Lettres:
Les billets de Deashelle:
http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/venitian-and-flemish-masters

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter