Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Une fenêtre sur les Confluences du 7 mars au 21 mai 2017, au musée du Quai Branly-Jacques Chirac, paris

Hélène Lafont-Couturier, directrice du musée des Confluences, présente une exposition qui dessine un portrait intimiste du musée des Confluences, ouvert à Lyon en décembre 2014


Scolécite (Inde) – Photo musée des Confluences
Scolécite (Inde) – Photo musée des Confluences
« Les collections qu’il conserve, constituées depuis le 17e siècle, remontent les âges et sillonnent les géographies de notre planète. Depuis les premières ères géologiques et climatiques à travers le minéral et le vivant et jusqu’aux liens complexes de l’homme avec la nature, c’est une fissure dans le temps qui s’ouvre à nous. Il s’en échappe des fossiles et des scarabées, des plumes et des papillons, des outils et des parures.

La sélection de ces objets et vestiges et leur mise en dialogues témoigne de ces moments où l’homme s’est inséré dans son environnement. Il en a tiré des croyances, des mythes et des symboles multiples. Il a imaginé des récits de création, façonné les moyens de sa vie et de sa survie, redouté l’au-delà. Et tenté de dominer l’inconnu par la recherche du beau. »

L’exposition présentée au sein de l’atelier Martine Aublet jusqu’au 21 mai illustre à travers quelques pièces iconiques ou étonnantes, la richesse et la poésie des liens tissés par le monde des hommes avec la nature.

Le parcours de l’exposition

Origines
Il n’est pas d’histoire de l’humanité sans récits des origines. Inscrivant sa destinée dans le temps, l’homme en sait le terme définitif, et son besoin d’éternité s’ancre dans un moment de création. Chaque culture et civilisation a conçu ses représentations et développé ses croyances en tissant le plus émouvant des inventaires.

Des insectes et des hommes
Tous les insectes possèdent un thorax, un abdomen et six pattes, mais leur diversité dépasse un million d’espèces connues, réparties en une trentaine d’ordres (Coléoptères, Diptères, Hyménoptères, Lépidoptères …). Ils sont les compagnons des hommes depuis les origines et sur tous les continents. Ils fascinent et révulsent, peuvent signifier le soleil ou annoncer la mort, être guerriers ou pacifiques.

Une beauté ordinaire
Liés à des pratiques divinatoires, rituelles ou prosaïquement humains, les objets du quotidien des hommes ont en commun la perfection du détail, la justesse de la fonction, la maîtrise du geste. Ils sont des chefs d’oeuvres d’un quotidien ordinaire.

Parures
Les premières fascinations de l’homme ont porté sur le monde des oiseaux. Il y a trouvé certains de ses symboles mythiques, l’ibis des égyptiens, l’aigle aztèque, la chouette d’Athènes, la colombe chrétienne ou le coq gaulois… Mais à côté des croyances et pouvoir s’ajoute la fascination pour la simple et incroyable beauté d’autres ramages et plumages.

Pratique

Musée du quai Branly – Jacques Chirac
37 quai Branly
75007 Paris
01 56 61 70 00
www.quaibranly.fr

Horaires - Fermeture le lundi
Lundi, mardi, mercredi, dimanche : 11h00-19h00
Jeudi, vendredi, samedi : 11h00-21h00


Pierre Aimar
Mardi 28 Février 2017
Lu 69 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter